Le championnat de Formule 1 comptera un nouveau constructeur à partir de la saison prochaine. En effet, Alfa Romeo en a fait l’annonce plus tôt la semaine passée et nous avons désormais une meilleure idée des couleurs de cette nouvelle voiture. La nouvelle écurie baptisée Alfa Romeo Sauber F1 Team fera, comme vous pouvez le constater, équipe avec Sauber, un nom qui n’a plus besoin de présentation dans le cercle fermé de la F1.

Le constructeur italien a signé une entente de plusieurs années avec l’écurie d’origine suisse qui, jusqu’à tout récemment, était propulsée par une mécanique Ferrari. Le grand manitou du groupe FCA, Sergio Marchionne, a déclaré : « Cette entente avec l’écurie Sauber est un pas important dans la restructuration de la marque Alfa Romeo, qui retournera en F1 après une absence de plus de 30 ans. Une marque au passé glorieux ayant contribué à l’histoire de ce sport, Alfa Romeo va joindre d’autres constructeurs au sein de la F1. La marque va également profiter du partage des technologies et du savoir-faire de l’écurie Sauber F1. Les ingénieurs et techniciens d’Alfa Romeo, qui ont déjà démontré leurs capacités avec les récents modèles que sont la Giulia et le Stelvio, auront l’opportunité de rendre cette expérience disponible aux gens de Sauber F1. »

La présentation des nouvelles couleurs de l’écurie a eu lieu le weekend dernier non loin de Milan, au Museo Storico Alfa Romeo. Ce qui ressort de cette présentation officielle, c’est l’apparition d’un écusson Alfa Romeo résolument plus gros – rappelons qu’Alfa Romeo était représenté sur les Ferrari, mais à petite échelle –, tandis que le blanc et le rouge dominent avec quelques bandes bleues ici et là.

Le pilote Marcus Ericsson demeure au sein du tandem de pilotes, lui qui est au sein de Sauber depuis la saison 2015. À ses côtés, Charles Leclerc fera ses débuts officiels en F1, lui qui a déjà testé des bolides pour Sauber F1 par le passé. Ce dernier vient d’ailleurs de remporter le championnat de Formule 2, rien de moins.

Au moment d’écrire ces lignes, il est trop tôt pour prédire quoi que ce soit en matière de performances pour la nouvelle écurie de F1. Il n’est jamais facile pour une nouvelle équipe de s’imposer dans la série de sport motorisé la plus prestigieuse, et Sauber n’a pas connu de succès depuis une bonne dizaine d’années, la plus récente campagne ayant relégué Sauber au dixième et dernier rang des constructeurs.