Vous pouvez désormais ajouter le nom Aston Martin à la liste des producteurs de superberlines électriques. En effet, le constructeur britannique a confirmé la nouvelle via communiqué, la RapidE étant destinée à une production extrêmement limitée de 155 unités à l’échelle mondiale! La production devrait débuter en 2019.

Contrairement à ce qui avait été prévu au départ, le constructeur anglais ne vas pas collaborer avec la firme LeEco qui est aux prises avec des troubles financiers au moment d’écrire ces lignes. Non, Aston Martin entend s’associer avec Williams Advanced Engineering qui avait d’ailleurs contribué au développement du prototype RapidE dévoilé en 2015. L’union est vouée au succès, puisque Williams Advanced Engineering est également basée en Angleterre.

Cette future Aston Martin RapidE va reposer sur un châssis modifié de la très attendue Rapide AMR 2018 sans la sonorité majestueuse du V12 britannique toutefois, le compartiment moteur étant appelé à recevoir toute la quincaillerie associée aux véhicules électriques. Malgré l’absence du 12-cylindres à l’avant, cette future RapidE risque d’être capable d’enregistrer des chiffres d’accélération impressionnants, du moins si on se fie à ceux des autres superberlines électriques du marché.

Le directeur d’Aston Martin, Andy Palmer, a déclaré : « Après le dévoilement du concept RapidE au mois d’octobre 2015, nous venons de franchir une nouvelle étape avec la confirmation de la mise en production de la première Aston Martin entièrement électrique. Le modèle RapidE représente l’avenir dans lequel Aston Martin s’inscrit, celui-ci étant une manière de bonifier le niveau de performance et de séduction mis de l’avant par la marque. Le moteur à combustion interne a été au cœur d’Aston Martin pour plus d’un siècle, et le sera pour plusieurs années encore. La RapidE va illustrer la vision d’Aston Martin, le désire et la capacité d’accepter le changement radical en amenant une nouvelle cuvée de voitures qui respectent les valeurs et les désirs de nos clients ».

Espérons que ce premier chapitre électrique de la marque va se transposer à d’autres modèles plus populaires, car 155 unités à l’échelle globale, ce n’est pas beaucoup!