L’attente est révolue : la nouvelle BMW M5 2018 est désormais réalité, du moins au point de vue virtuel, puisque la sixième du nom fera ses débuts officiels au Salon de Francfort dans quelques semaines. La beauté du web, c’est qu’on en sait déjà pas mal à son sujet.

La nouvelle mouture se base évidemment sur la plus récente version de la Série 5, la carrosserie de la super berline ayant tout de même droit à un traitement un brin plus agressif, le bouclier avant étant plus aéré, idem pour les ailes avant qui sont ornées de ces fameuses latérales. Sans surprise, les voies de la M5 2018 sont plus imposantes que celles de la 550i par exemple, un trait visuel obligatoire pour accueillir les pneumatiques élargies et le système de freinage mordant à souhait.

Pour les technophiles, sachez que la BMW M5 2018 fait toujours appel à un V8 biturbo, mais ce dernier a été retravaillé au passage afin d’offrir une puissance de 600 chevaux-vapeur et un couple tout aussi gargantuesque de 553 lb-pi. Et ce n’est pas tout, puisque la grande dame peut désormais affronter les conditions climatiques avec plus d’aisance, son système intégral M xDrive autorisant trois modes (4WD, 4WD Sport et 2WD). D’ailleurs, il est même possible de désactiver complètement le contrôle de stabilité pour ceux qui préfèrent conduire de travers… si vous voyez ce que je veux dire!

Derrière le V8 se trouve désormais une boîte automatique à 8 rapports, seule option au tableau, ce qui veut dire que le modèle sortant constitue la dernière M5 de l’histoire à avoir été commercialisée avec trois pédales. De toute manière, les chiffres de ventes donnent raison aux décideurs de la marque : la grande majorité des acheteurs choisissaient l’unité automatique.

BMW parle déjà d’un temps de 3,4 secondes pour accomplir le 0-100 km/h et d’une vitesse de pointe de 250 km/h, celle-ci étant limitée bien entendu!

À l’extérieur, la nouvelle M5 est un modèle de sobriété avec quatre tuyaux d’échappement, un diffuseur, des étriers de freins à disques de couleur dorée – des freins en carbone-céramique sont disponibles également via le catalogue des options –, des jantes assombries et ce fameux museau plus agressif à l’avant. Notez également la présence d’un toit en fibre de carbone, l’un des éléments ayant contribué à la perte de poids de la nouvelle M5 évaluée à 90 kg par rapport au modèle sortant.

BMW va amorcer la production de la M5 avec une version « First Edition » limitée à 400 exemplaires à l’échelle planétaire. Celle-là sera facile à identifier, la peinture rouge matte étant exclusive à cette livrée.

Malheureusement pour les intéressés, il faudra attendre au printemps 2018 pour les premiers exemplaires.