Vous voulez savoir pourquoi ça change le monde, conduire une Bugatti Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse, c’est-à-dire le roadster le plus rapide du monde? Voici pourquoi – en dix statistiques “bouchée bée”.

La Bugatti Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse compte sur un moteur en W de 16 cylindres (8,0 litres). C’est 64 soupapes, ça! Comme si ça ne suffisait, le tout est jumelé non pas à un, ni à deux, ni à trois, mais bien à quatre turbos.

Puissance totale transmise par le système de traction intégrale Haldex: 1200 chevaux et 1106 lb-pi de couple.

HeapMedia218347

La Bugatti Veyron SuperSport a raflé le record du monde Guinness de la voiture de production la plus rapide du monde – son compteur a dépassé les 430 km/h. Sa variante décapotable Grand Sport Vitesse, que nous avons pu tester il y a tout juste quelques heures, est quant à elle le roadster le plus rapide de la planète: 408,84km/h enregistré au compteur.

À ce jour, aucune voiture décapotable de production n’avait franchi la barre des 400km/h. Évidemment, ce record, nous n’avons pas tenté de le battre, puisqu’il nous aurait alors fallu rouler quatre fois la limite légale…

HeapMedia184003

Le 0-100km/h en 2,6 secondes, même la Ferrari Enzo (avec son 3,8 secondes) ne fait pas ça.

De fait, la Bugatti Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse accomplit le 0-200km/h en 7,1 secondes.

Je répète: le 0-200km/h en 7,1 secondes. Dire que pendant ce laps de temps, la majorité des voitures n’atteint pas même les 100km/h…

HeapMedia218336

La Bugatti Veyron est la voiture la plus gourmande de la planète, point barre.

Sa cote officielle est de 37,2L/100km en ville et de 14,9L/100km sur autoroute.

Notre virée pendant laquelle, avouons-le, nous n’avons pas été tendre avec l’accélérateur, nous a fait enregistrer du… 31L/100km.

C’est dire qu’avec une conduite un peu fofolle, il nous en coûterait 100$ pour faire le Montréal-Québec.

Ceci dit, nous mettrions pas mal moins de deux heure et demie pour parcourir le trajet… Alors qu’en théorie, lancée à fond de train, la Bugatti Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse ferait le Montréal-Québec en moins de 40 minutes.

Ce n’est qu’en théorie; dans la réalité, comme a pu le tester l’équipe britannique Top Gear, il nous aurait fallu changer les pneus et redonner à boire au réservoir de 100 litres… à toutes les 12 minutes.

HeapMedia218360

Sur une chaîne de montage aussi efficace que le sont celles de Toyota, assembler une voiture de A à Z demande moins de 30 heures.

Combien de temps pour assembler une Bugatti Veyron?

Cinq à six semaines – tout dépend des options que vous commandez…

HeapMedia218354

Annuellement, Bugatti n’assemble pas plus de 50 unités de Veyron (toutes variantes confondues) dans son usine ultra-moderne de Molsheim, en Alsace (France).

Les rumeurs veulent que d’ici un an ou deux, Bugatti doublera, voire triplera sa production avec la nouvelle 16C Galibier.

HeapMedia218337

Sur le marché actuel de l’usagée, une Ferrari Enzo (dont la production de 399 unités a pris fin il y a presque une décennie) demande plus ou moins 1$ million de dollars.

Une Bugatti Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse? Le prix du modèle neuf se chiffre à 1 868 400 euros.

Soit tout près de 2,5$ millions (canadiens).

Vous avez la somme toute prête? Il vous faudra être patient: une année vous séparera entre le paiement et la livraison de “votre” Bugatti…

HeapMedia218350

Depuis que la marque française a relancé sa production en 2006, moins de 400 Bugatti Veyron ont été cédées à travers le monde. Lorsqu’elle en cessera la production, elle aura fabriqué 300 coupés et 150 décapotables – c’est-à-dire très bientôt…

Pour l’heure, nous dit Butch Leitzinger, pilote officiel pour Bugatti (et détenteurs de plusieurs titres en course, notamment aux 24 Heures LeMans et aux 24 Heures Daytona), une seule Bugatti Veyron circule au Canada – et c’est à Vancouver qu’elle le fait.

Mais cette semaine, étaient invités cinq possibles et très sélects clients à Alton, à 80km au nord de Toronto. Peut-être deux ou trois livraisons canadiennes supplémentaires en vue?

HeapMedia218371

Chez Bugatti, le cuir des sièges et de quelques pièces intérieures provient d’un troupeau de vaches gardé dans les Alpes autrichiennes, dans un pacage sans barbelé et à altitude suffisamment élevée pour qu’on n’y trouve aucun moustique. Bugatti s’assure ainsi que rien ne vient trouver la peau des bêtes, du moins de leur vivant…

Une crevaison, avec une Bugatti Veyron, n’est pas une sinécure. Remettre un Michelin SportPack 265/680 ZR 500A sur la jante avant de 20 pouces (ou un 365/710 ZR 540A à l’arrière) commande une belle facture de 10 000$ l’unité.

Et c’est sans compter le fait que l’opération demande une machine particulière qui n’est disponible, pour le moment en Amérique du Nord, qu’à New York, Miami et Oxnard, en Californie.

HeapMedia114452