L’annonce de cette énième prouesse avait déjà été faite il y a un an environ, mais voilà que c’est maintenant officiel : Ken Block remet ça une fois de plus au volant de l’un de ses jouets surpuissants.

L’une des personnalités les plus connues du web vient de publier son dernier court-métrage mettant en vedette une Ford Mustang Hoonicorn grandement améliorée, une montagne de réputation internationale et un ensemble – ou devrais-je dire plusieurs dans ce cas-ci – de pneumatiques Toyo, commanditaire officiel des folies de M. Block.

Sans affirmer que la précédente version du bolide américain à quatre roues motrices – oui quatre – était handicapée par les 845 chevaux-vapeur de sa mécanique préparée par la maison Roush, mais pour cette nouvelle cascade, le principal intéressé a préféré troquer le compresseur volumétrique au profit d’un tandem de turbos, ceux-ci étant assez apparents à travers le capot du ponycar de Dearborn. Baptisée Honnicorn RTR Twin Turbo, la Mustang carbure également au méthanol.

Résultat : la puissance de l’engin est grimpée à 1400 chevaux, une statistique qui ne devrait pas être de trop étant donné que la voiture a pour mission d’escalader la montagne la plus connue dans le sport motorisé : Pikes Peak. Et puisque l’oxygène se fait plus rare en altitude, cette mécanique semble taillée pour apprivoiser la montagne du Colorado.

Bien entendu, le but de cet exercice n’était pas d’abaisser la marque du record pour arriver au sommet, mais plutôt de s’amuser sur l’un des circuits les plus exigeants du globe. Quant aux prises de vues, on vous laisse le soin de juger par vous-mêmes. Prenez quelques minutes, vous ne le regretterez pas!