Lorsque le constructeur de Dearborn a annoncé son intention de conquérir les marchés à l’extérieur de l’Amérique du Nord, il ne s’attendait peut-être pas à autant de succès si rapidement. Pourtant, c’est ce qui est arrivé.

Selon l’organisme IHS Markit qui compile les nouveaux enregistrements à l’échelle mondiale, la Ford Mustang a terminé au sommet de la catégorie des sportives vendues dans le monde, enregistrant un gain de 6 % par rapport à 2015. Plus de 98 000 exemplaires du ponycar ont été vendus à l’extérieur des frontières de notre continent depuis 2015, la première année-modèle de cette génération du modèle.
Sur les marchés à l’extérieur de l’Amérique du Nord, la Mustang a littéralement explosé, celle-ci enregistrant 101 % d’augmentation l’année dernière. L’an dernier, la Mustang a été distribuée dans 140 pays et verra cette liste s’allonger de 6 nations supplémentaires en 2017.

La popularité du modèle en Allemagne était déjà de notoriété publique, mais voilà que la Mustang intéresse également les automobilistes chinois, celle-ci étant devenue la sportive la plus vendue au sein du plus grand marché automobile de la planète. À lui seul, le marché chinois de la Mustang a enregistré 74 % d’augmentation par rapport à 2015.

« L’héritage de la Mustang poursuit sa croissance, et ce, dans des endroits jusqu’alors inexploités, affirme Mark Schaller, directeur marketing de la Ford Mustang. Nous continuons de l’offrir dans de nouveaux marchés et les conducteurs qui s’y trouvent continuent de répondre à l’appel sans équivoque. »

Avec une disponibilité plus grande et des changements importants apportés à la voiture pour l’année-modèle 2018, le ponycar de Dearborn devrait théoriquement poursuivre sa progression vers le haut. Mais pour cela, il faudra attendre les rapports de ventes dans un an environ.