Le nom Liberty Walk ne fait plus partie des entreprises inconnues dans le monde de la personnalisation automobile depuis quelques années déjà. La firme nipponne est surtout reconnue pour ses réalisations « élargies au possible » de bolides modernes comme la Nissan GT-R, la Ferrari 458 Italia ou n’importe quel modèle issu de l’usine Lamborghini.

Liberty Walk s’est aussi penché sur des marques moins exotiques comme avec la Dodge Challenger, Chrysler avec sa 300 ou même Toyota avec sa Prius. Jusqu’ici, le préparateur n’avait rien proposé pour le ponycar de Dearborn, assurément l’une des voitures les plus « modifiables » du globe, mais à partir de maintenant, les propriétaires d’une Ford Mustang de dernière génération (2015 et plus) peuvent équiper leur voiture d’un ensemble LB pensé exclusivement pour le coupé ou le cabriolet américain.

Notre essai de la Ford Mustang 2015 à moteur 4-cylindres turbo.

Comme c’est la coutume, l’ensemble complet commande une jolie somme, mais le nombre de composantes est important, à commencer par les ailes élargies, la grille de calandre, les deux pare-chocs, les bas de caisse sur les flancs, l’aileron arrière, sans oublier le diffuseur arrière et l’aileron boulonné sous le bouclier avant. Le montant exigé pour toute cette quincaillerie est de 6800 $ américains.

Le capot installé sur la Mustang de démonstration est une option (2380 $ américains) qui ne manque pas de charme, tandis que la suspension à air commande la modique somme de 7900 $ américains. Bref, pour conduire une Mustang à l’allure japonaise au quotidien, il faut prévoir un bon budget. Mais, pour certains d’entre nous, il n’y a pas de limites pour atteindre une image unique.

Reste maintenant à savoir si les inconditionnels de la Mustang apprécieront ce changement drastique pour leur bolide adoré. Chez Autofocus, on a tendance à croire que oui!