À l’approche du Grand Prix de Detroit, une floppée de véhicules de course ont envahi l’espace GM World du Renaissance Center, le siège social de General Motors à Detroit, au Michigan.

Cette douzaine de véhicules anciens et modernes, associés à une variété de championnats, rappelle l’implication de longue date du constructeur étatsunien en sport automobile.

Rappelons que General Motors est devenu le partenaire principal du Grand Prix de Detroit en 2012, lorsque cet événement de sport automobile a été ramené à Belle Isle.

Sur cette île de près de 4 kilomètres carrés, qui fait partie de la ville de Detroit, on retrouve, entre autres, un jardin botanique, un musée consacré aux Grands Lacs, un parc zoologique et une plage publique. Surtout, c’est aussi là que se trouve le circuit de Belle-Isle, long de 3,33 km, sur lequel seront disputées des épreuves d’IndyCar, de Trans-Am, de SportsCar et de Super Trucks durant la fin de semaine du Grand Prix de Detroit, du 1er au 3 juin.

« Puisque nous sommes à quelques jours seulement du Grand Prix Chevrolet de Detroit, c’est l’occasion rêvée de visiter Renaissance Center avant d’aller à Belle Isle pour assister aux courses », explique Tim Mahoney, le directeur du Marketing de Chevrolet Global et GM Global, dans un communiqué publié par le constructeur.

GM World est situé dans l’atrium haut de cinq étages qui occupe le centre de Renaissance Center, un complexe constitué de sept gratte-ciel situés dans le centre-ville de Detroit, au bord de la rivière du même nom. C’est de l’une de ces tours qu’Autofocus a immortalisé, ci-dessous, une vue plongeante sur le Cobo Center, où se déroule chaque janvier le premier grand rendez-vous automobile de l’année – le North American International Auto Show de Détroit.

HeapMedia410936

En plus des véhicules exposés, le constructeur a réuni plusieurs moteurs utilisés dans différents championnats. Il a également prévu de grands écrans à DEL servant à afficher des informations, ainsi qu’une table tournante utilisée pour mettre en valeur un véhicule au coeur de cet atrium.

Des spécialistes sont aussi sur place pour répondre aux questions et raconter l’histoire de ces véhicules.

Parmi les véhicules réunis pour cette exposition, on retrouve :

  • La Chevrolet Camaro 1967 utilisée comme voiture de tête à l’Indy 500 de cette année-là avec Mauri Rose au volant;
  • La Chevrolet Corvette 2015 utilisée comme voiture de tête à l’Indy 500 de cette année-là avec Jeff Gordon au volant;
  • La Chevrolet Corvette 2016 utilisée comme voiture de tête à l’Indy 500 de cette année-là avec Roger Penske au volant;
  • Une camionnette Chevrolet Silverado 2018 de service du championnat NASCAR;
  • La camionnette Chevrolet Silverado servant de véhicule de tête au championnat NASCAR Camping World Truck Series;
  • Le prototype Chevrolet Corvette Daytona numéro 90 de 2012 qui a disputé le championnat Rolex Sports Car Series;
    HeapMedia485768
  • La Chevrolet Camaro ZL1 2018 numéro 48 de Hendrick Motorsports pilotée par Jimmie Johnson en NASCAR;
  • Une Chevrolet Camaro ZL1 2018 servant de voiture de tête au Grand Prix de Detroit;
  • Une monoplace Chevrolet IndyCar 2017;
  • La Chevrolet Camaro GT4.R 2018 « Blackdog Speed Shop » de la classe GTS du Pirelli World Challenge;
  • La Chevrolet Corvette C5-R 2001 de l’American Le Mans Series;
  • Une Cadillac ATS-V.R 2015 de la classe GT-3 d’IMSA;
  • La monoplace à moteur Chevrolet Penske PC17 1987 numéro 5 d’IndyCar pilotée par Rick Mears.

D’autres véhicules s’ajouteront à cette exposition durant l’été, mais en attendant, vous pouvez admirer ceux que nous avons énuméré dans notre galerie-photos ci-dessus.