Désormais surnommé le Connor Center, l’immeuble de 51 ans et de 400 000 pieds carrés, situé dans la banlieue sud de Détroit, tout près de la symbolique 8 Mile Road, abritera les centaines de véhicules historiques et prototypes actuellement dispersés dans plusieurs entrepôts de Fiat Chrysler Automobiles (FCA).

Le nouveau musée conservera notamment la collection du Walter P. Chrysler Museum, d’Auburn Hills, Michigan, qui avait dû fermer en décembre 2017 pour faire de la place à des bureaux, alors que FCA enregistrait une forte croissance après les années noires de la crise économique et financière des années 2007-2012.

Rappelons qu’à l’époque, Chrysler avait été placée sous la protection de la Loi sur la faillite (le 30 avril 2009) dans le cadre d’un plan de relance piloté par l’administration du président Obama, après que Fiat eût essentiellement investi 20% dans le capital de Chrysler. La fusion de Fiat et de Chrysler aura finalement eu lieu en 2014, pour former FCA, avec Fiat aux commandes.

HeapMedia359465

Des 400 000 pieds carrés qu’offre le Conner Center, environ 77 000 seront dédiés à l’exposition des voitures. Environ 85 des 400 véhicules de la collection, constituée majoritairement de modèles américains, seront montrés en permanence. Dans les premiers mois, le musée ne sera accessible qu’aux employés de FCA. Le constructeur n’a pas précisé la date d’ouverture officielle pour le grand public.

Chrysler proposera plusieurs curiosités qui ont marqué son histoire, comme le Rambler 1902, véhicule le plus âgé de la collection, ainsi que la Chrysler Touring 1924.

Les nostalgiques admireront aussi la Chrysler 300 de 1955, peinte en rouge pompier, ou une Town and Country de 1941 noire avec panneaux de côté en bois verni, ainsi qu’une Charger 1970 survitaminée, une Airflow 1934 ou une LeBaron 1941.

Évidemment, quelques-uns des prototypes Jeep spécialement conçus pour le Moab Easter Jeep Safari seront du lot – reste à savoir lesquels, puisque le constructeur en prépare de nouveaux à chaque année depuis plus d’une décennie!
.

Impossible d’oublier la Chrysler Turbine 1963, un des neuf modèles ayant survécu au fil des ans (Chrysler en a fabriqué 55), et qui fait beaucoup penser à la Batmobile. Quand on allume le moteur, au lieu de l’habituel ronronnement, celui-ci produit le son d’un jet!

Autre véhicule au design audacieux qui sera montré sur place: un prototype de Chrysler Atlantic 1995, l’un des prototypes qui ont marqué les années 1990 du constructeur – celui-là même qui allait lancer la vague rétro au tournant du millénaire.

«Nous sommes fiers de notre histoire et avons travaillé d’arrache-pied pour assurer la restauration de ces véhicules symboliques», explique Brandt Rosenbusch, directeur des Services historiques chez Chrysler.

HeapMedia292978

Le musée, il va de soi, offrira une expo tournant autour des modèles Viper et Prowler, dont plusieurs pièces, affiches et croquis ont été vendus à l’encan au moment de la fermeture de l’usine, au profit de Centraide Détroit. La dernière Viper assemblée sur place, rouge pompier, y sera aussi exposée.

Gageons un p’tit 2$ que le prototype de Dodge Tomahawk 2003 – vous savez, ce moteur de V10 littéralement transformé en moto? – sera de la partie.

Rappelons que les dernières Viper ont été écoulées en deux jours, à l’été 2016. FCA avait annoncé l’abandon de la voiture sport iconique en lançant cinq éditions spéciales. En 25 ans, FCA a fabriqué plus de 30 000 exemplaires des différents modèles de Dodge Viper. La production a cessé en août dernier.