Quelques clics sur le réseau des réseaux suffisent pour se rendre compte que les nouveaux propriétaires de voitures exotiques assemblées en série limitée profitent assez souvent de la valeur exponentielle de leur nouveau joujou. Il n’est pas rare de voir des annonces de modèles rares (et presque neufs) sur le web à des prix franchement plus salés qu’à leur sortie d’usine.

Pourquoi s’acheter une exotique au comportement unique au monde pour la revendre quelques semaines plus tard, me direz-vous? La réponse est bien simple: la liste d’acheteurs qui veulent mettre la main sur la version prisée est beaucoup plus longue que le nombre d’exemplaires assemblés. Ce qui mène à la surenchère.

L’une des vedettes des derniers mois est sans contredit la Porsche 911 R, une 911 conçue pour le puriste des puristes. Avec la mécanique à aspiration normale empruntée à la bestiale Porsche GT3 RS, une boîte manuelle à 6 rapports et une silhouette sans aileron surdimensionné, la 911 R s’approche de la définition même du bonheur pour les inconditionnels du modèle.

Seul hic: la surenchère a eu tôt fait de rendre cette 911 inaccessible.

Présentée au Salon de Francfort plus tôt cette année, la Porsche 911 GT3 avec ensemble Touring se veut une réponse non officielle à tous ces présumés passionnés de la 911 R qui profitent de la manne entourant cette édition limitée de 991 unités à l’échelle mondiale.

Le grand manitou de la 911, August Achleitner, a d’ailleurs discuté du phénomène avec le magazine américain Road & Track. Il lui a confirmé que la GT3 avec ensemble Touring avait été conçue pour garder le prix de la voiture accessible à sa clientèle moyenne.

Non seulement la 911 GT3 avec ensemble Touring ne commande aucun supplément à l’acheteur, mais elle n’a pas le désavantage d’être limitée en termes de production.

Malgré les quelques détails de style à l’extérieur entre la 911 R et cette livrée légèrement remaniée pour 2017, la 911 GT3 profite tout de même d’une mécanique six cylindres à plat à aspiration normale de 4,0 litres, celle-ci étant accouplée à une boîte manuelle à 6 rapports.

Avec 500 chevaux-vapeur sous le pied droit, l’amateur d’émotions fortes n’y verra que du feu, en plus d’économiser plusieurs milliers de dollars.

Gageons que d’ici quelques années, cette livrée GT3 avec ensemble Touring sera elle aussi prisée des collectionneurs, ne serait-ce que pour toutes ses composantes mécaniques uniques et le fait qu’il s’agit presque d’une 911 R au final.