Depuis l’arrivée du tandem 718 Boxster/ 718 Cayman, les avis sont mitigés sur les nouveaux blocs 4-cylindres qui trônent là où jadis prenaient place un bon vieux 6-cylindres à plat à aspiration normale.

Les deux nouveaux moulins ont beau être plus efficaces à tous les niveaux, il n’en demeure pas moins que la sonorité des bolides n’est plus la même, surtout avec le turbocompresseur qui tranquillise le niveau de décibels.

Heureusement, une nouvelle émanant du magazine Car and Driver confirme que le constructeur est actuellement déjà au travail sur la prochaine génération du modèle conçu pour abattre des temps records sur une piste fermée. Qui plus est, selon le directeur des projets GT, Andreas Preuninger, l’aspiration normale est tout simplement supérieure pour les bolides de la division. Malheureusement, le principal intéressé n’a pas divulgué d’information technique à propos de la mécanique de la remplaçante de la GT4, mais ses déclarations pointent dans une seule direction : l’aspiration normale.

Et pour que le constructeur arrive à maximiser les performances de cette sportive de haut niveau, seul un moteur 6-cylindres à plat pouvant révolutionner à haut régime est capable de livrer la marchandise.

Évidemment, le texte de la publication américaine soulève la question sur l’identité de cette future motorisation à 6 cylindres. Le choix logique serait de réutiliser le bloc de 3,8-litres boulonné à bord de la Cayman GT4 et de la Boxster Spyder. À moins qu’une version moins explosive du bloc de 4,0-litres à aspiration normale qui vient d’être présenté dans la nouvelle GT3 puisse remplir ce rôle.

Notre essai de la Porsche 718 Boxster 2017.

Nous devrions en savoir un peu plus au cours de l’été – si elle arrive –, puisque les pilotes ont déjà entamé les essais de performance avec un mulet de cette future 718 Cayman GT4. Au fait, le constructeur sera-t-il tenté d’ajouter une variante RS à cette GT4? Pourquoi pas, le succès de ces éditions plus pointues étant dorénavant de notoriété publique.