Sans trop faire de bruit, la nouvelle Toyota Yaris GRMN a également fait ses débuts au Salon de Francfort 2017. La sous-compacte qui n’a plus besoin de présentation de ce côté-ci de l’Atlantique est désormais disponible en livrée survitaminée sur le vieux continent, l’apport de la division Gazoo Racing ayant permis à cette citadine de joindre les rangs des autres mini riches en adrénaline comme la Ford Fiesta ST ou la Volkswagen Polo GTI par exemple.

Avec sa mécanique 4-cylindres suralimentée de 1,8-litre de cylindrée, la Yaris GRMN n’a besoin que de 6,3 secondes pour abattre le 0-100 km/h, une nette amélioration sur les 11 secondes requises avec notre version canadienne. De plus, les ingénieurs de Toyota Europe parlent aussi d’une vitesse de pointe de 230 km/h. Oseriez-vous rouler à une telle cadence dans une Yaris commercialisée au pays?

Les 209 chevaux-vapeur de puissance et les 184 lb-pi de couple contribuent à ces chiffres étonnants pour une Yaris, mais l’implantation d’une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports, celle-ci étant aidée d’un différentiel à glissement limité Torsen aide aussi la voiture dans le domaine de la performance.

N’oublions pas la suspension raffermie et abaissée, les freins surdimensionnés et ces jantes BBS de 17 pouces enveloppées par des pneus de performance Bridgestone. Quant à l’échappement central, il contribue à donner plus de caractère à cette petite.

Le seul hic dans cette belle histoire, c’est que la production prévue de la Yaris GRMN est limitée à 400 exemplaires pour la planète au grand complet. De plus, cette sous-compacte superformante n’est clairement pas destinée à notre continent, le prix demandé pour la voiture en Europe étant fixé à 29 900 euros. Avec le taux de change actuel, ce montant grimperait à plus de 43 000 $. Vous comprendrez que ce modèle d’affaires ne fait aucun sens, et ce, malgré tout le potentiel de cette sous-compacte.