Qu’est-ce qui arrive lorsque quelques ingénieurs Nissan se réunissent pour s’amuser un peu:? Il arrive ceci: le Nissan 370Zki, un sportive décapotable qui n’est pas sans rappeler un véhicule bien de chez nous: la motoneige.

Ce n’est pas la première fois que Nissan fait appel à cette solution très hivernale pour attirer l’attention, les prototypes Winter Warrior ayant fait couler de l’encre en 2016.

Le Nissan 370Zki, comme son nom l’indique, est un roadster 370Z auquel on a greffé, au deuxième essieu, une paire de chenilles issue du catalogue du fournisseur American Track Truck. Évidemment, la sportive nipponne est une propulsion, ce qui explique la position de ces chenilles spéciales.

HeapMedia481299

À l’avant, Nissan a toutefois installé une paire de skis – d’où le nom 370Zki – pour diriger ce bolide des neiges. Et c’est au Salon de Chicago que ce prototype sera présenté le week-end prochain, au public du Midwest américain.

Bien entendu, les modifications ne se sont pas limitées qu’aux roues, les supports du moteur et de la transmission ayant été retravaillés, tout comme les lignes du système de freinage et le système d’échappement.

Sous le capot, le Nissan 370Zki conserve son V6 de 332 chevaux d’origine et sa boîte de transmission automatique à 7 rapports. Ah oui, une protection additionnelle a été boulonnée sous l’avant du véhicule, afin de garantir une certaine fiabilité sur un terrain plus accidenté.

Malheureusement pour ceux et celles qui songeaient déjà à vendre leur motoneige, Nissan n’a pas l’intention d’approuver la fabrication de ce prototype, dont la mission première est surtout d’attirer le regard des amateurs qui visiteront le prochain grand salon automobile à ouvrir ses portes.