Le constructeur Volkswagen a plusieurs dossiers à régler avant de même commencer à penser à ramener un coupé en Amérique du Nord. Pourtant, à une autre époque, la marque allemande proposait ce type de carrosserie, la Corrado étant la dernière à avoir foulé les routes de notre continent.

Mais bien avant que Volkswagen ne commercialise la Corrado, un autre coupé s’occupait de représenter la firme de Wolfsburg dans la catégorie des coupés sport, j’ai nommé la Volkswagen Scirocco. Introduite au milieu des années 70, la Scirocco est rapidement devenue une favorite des mordus de la marque. Son design angulaire respectait le langage imposé par les populaires Golf (ou Rabbit chez nous) et Jetta de l’époque.
Redessinée au début des années 80, la deuxième du nom était supérieure en matière de performances pures, mais la simplicité du modèle original n’était plus là.

L’exemplaire déniché aujourd’hui sur le populaire site d’enchères bringatrailer.com a été vendu en 1979 et compte officiellement 183 000 milles au compteur, du moins si on se fie à l’annonce. Ce qui est intéressant avec cette belle allemande d’une autre époque, c’est qu’elle a subi une profonde transformation à l’extérieur, ce qui explique pourquoi la peinture bronze de la carrosserie semble en si bon état.

Le propriétaire actuel, le troisième depuis sa sortie d’usine, a également procédé à plusieurs changements de pièces afin d’améliorer l’intégrité de la voiture. De nouveaux essieux, une nouvelle panne à huile, un réservoir à essence, une pompe à eau, de nouveaux joints à rotule, des roulements de roues font tous partie d’une liste de pièces nouvellement installées.

Sur les flancs de la voiture, une bande décorative d’époque, gracieuseté de MK1 Autohaus, vient complimenter la silhouette de ce coupé, tandis que les pare-chocs ont été mieux intégrés à la carrosserie. Aux quatre coins de la voiture, le propriétaire a opté pour un ensemble de jantes Ronal de 15 pouces de diamètre qui améliorent grandement l’apparence du coupé. Qui plus est, la suspension est dorénavant entièrement ajustable, ce qui explique pourquoi la voiture semble plus près du sol.

Quant à l’habitacle, il semble en grande forme pour une voiture qui approche la quarantaine. Évidemment, quelques signes de vieillesse confirment qu’il s’agit d’une voiture ancienne, mais règle générale, cet environnement beige et brun au possible est invitant.

Reste maintenant à savoir si l’acquisition d’un tel coupé vous allume. Au moment d’écrire ces lignes, la mise était rendue à un montant de 3000 $ américains, mais vous pouvez être certains que le prix ne restera pas à ce niveau bien longtemps. La voiture est actuellement en Floride et il vous reste quatre jours pour y penser.

Pour consulter l’annonce, cliquez ici.