Ça fait déjà un bail que le constructeur nous promet son arrivée. Heureusement, Mercedes-Benz a tenu promesse à l’occasion de ce Salon de Francfort 2017. Voici la première voiture de la marque à être munie d’un authentique moteur de Formule Un – le même qui prend place dans la W08 de l’écurie AMG Petronas.

Le V6 turbo de 1,6-litre de cylindrée est donc le cœur de la mécanique de cette Project ONE, quoique ce moulin soit secondé par un quatuor de moteurs électriques, deux à l’avant développant 160 chevaux chacun, un autre jumelé au 6-cylindres avec la même puissance, tandis qu’un quatrième de 120 chevaux fait équipe avec le turbocompresseur. Résultat : la puissance totale de cette hypervoiture à quatre roues motrices est au-delà des 1000 chevaux-vapeur.

Cet arrangement élimine, aux dires du constructeur, tout délai causé par la mécanique turbocompressée. Pour illustrer la folie de l’engin, Mercedes-AMG a divulgué le temps que prend sa nouvelle création pour atteindre le cap des 200 km/h. La réponse : moins de 6 secondes! Quant à la vitesse de pointe, les 350 km/h ne devraient pas être un problème à atteindre.

Le lien avec l’écurie de F1 est flagrant, la Project ONE étant équipée du même bloc de batteries au lithium-ion et du même système de refroidissement, celles-ci pouvant être rechargées lors des freinages… comme en F1!

Pour transmettre le tout aux roues motrices arrière, une boîte de vitesses automatisée à 8 rapports donne également le choix à son conducteur – devrait-on dire pilote dans ce cas-ci ? – de laisser l’unité en mode automatique ou de choisir manuellement les rapports via les palettes logées derrière le volant.

L’habitacle de cette F1 pour la route est des plus épurés, avec une planche de bord dotée de deux écrans et d’un volant multifonctions aplani au possible.

Malheureusement, si vous venez de tomber sous le charme de cette nouvelle hypervoiture, il est déjà trop tard puisque les 275 exemplaires prévus ont tous été vendus au préalable à un prix de 2,27 millions d’euros. Inutile d’ajouter qu’en dollars canadiens, ça fait beaucoup de huards!