Bien que le constructeur nippon n’a toujours pas confirmé le retour de la Supra au sein de son alignement, le développement de celle-ci – portera-t-elle vraiment le nom Supra? – bat toujours son plein.

Le coupé est d’ailleurs en phase de test aux côtés de la prochaine BMW Z4 – à moins que ce soit Z5 –, les deux partenaires ayant décidé de s’unir pour ces deux sportives à venir, l’investissement pour une voiture sport étant souvent plus coûteux que pour une voiture grand public étant donné les faibles ventes de ce genre de voiture de nos jours.

Malgré le fait que rien n’a encore été officialisé, certaines informations continuent de couler via les différents regroupements d’amateurs et autres sources proches du projet.
On sait, entre autres, que les deux bolides partageront la même plateforme, que la Toyota sera un coupé et que la représentante de BMW sera un cabriolet à toit souple. Au même titre que les modèles antérieurs, la nouvelle Supra va conserver cette carrosserie dotée d’un long capot et d’une cabine reculée vers l’arrière. Il semble aussi que le design des feux de position montrés sur le prototype FT-1 de 2014 sera reconduit pour le modèle de production, à quelques détails près.

Sous le capot, la mécanique pourrait fort probablement être entièrement allemande, l’expertise de BMW en matière de moteur 6-en-ligne étant l’élément clé ici. À ce sujet, un document est apparu sur le web la semaine dernière, celui-ci rapportant deux moteurs pour la future Toyota, soit un 4-cylindres turbo de 250 chevaux et un 6-en-ligne biturbo de 335 chevaux emprunté aux versions plus pimentées de la Série 3 notamment.

Malheureusement, ce document décriait aussi l’absence d’une boîte manuelle dans le carnet des options, ce qui veut dire que seule une boîte automatique à 8 rapports est destinée à prendre place derrière l’un ou l’autre des moteurs, contrairement à la Z4 qui semblait être disponible avec trois pédales.

Les premiers clichés-espions de la Supra montrent également un habitacle truffé d’éléments empruntés à BMW, ce qui est tout à fait normal à ce stade-ci. Est-ce que cela veut dire que la cabine de cette sportive sera identique à celui d’une BMW à l’exception du logo sur le volant? Pas nécessairement, même si le tandem Toyota 86/Subaru BRZ prouve qu’il est possible de commercialiser deux voitures quasi identiques.

Au moment d’écrire ces lignes, plusieurs questions demeurent en suspens, des détails qui seront éventuellement éclairés lorsque les versions définitives de ces deux voitures seront enfin montrées au public qui n’en peut plus d’attendre.