Cela fait déjà plusieurs saisons que le constructeur nippon promet de bonifier son offre Nismo. Et pourtant, au moment d’écrire ces lignes, les seuls modèles disponibles avec l’écusson sont la GT-R, le coupé 370Z, le multisegment Juke (également livrable en version Nismo RS) ainsi que la plus récente Nissan Sentra Nismo.

Si Nissan veut passer au prochain niveau, l’aile de performance doit obligatoirement devenir une partie autonome de Nissan, tout comme les BMW M et Mercedes-AMG de ce monde. Ça tombe bien, puisque plus tôt cette semaine, le constructeur a annoncé la création de Nismo Cars Business Department, celle-ci étant affiliée à la firme Autech, un nom qui est déjà associé à certaines éditions spéciales modifiées.

Cette nouvelle aile cherchera à réunir les meilleurs talents de Nissan, Autech ainsi que le penchant sport motorisé de Nismo pour étoffer le portfolio des produits Nismo de route. Bref, ce que ça veut dire, c’est qu’il devrait y avoir plus de modèles tatoués de l’écusson Nismo, et ce, d’une manière plus efficace.

Les quatre modèles actuellement commercialisés chez nous – notez que le Patrol (Armada chez nous) ainsi que la Note (Versa Note chez nous) ont déjà beaucoup de sens, mais avec cette annonce, il est permis de spéculer sur les prochaines additions à la flotte Nismo. Les paris sont ouverts. Que diriez-vous d’une berline Altima Nismo ou même une Maxima Nismo? Pourquoi pas un Rogue Nismo ou même le p’tit nouveau, le Qashqai? Il y aurait également les deux camionnettes du groupe qui pourraient bénéficier de modifications supplémentaires.

Nous devrions en apprendre plus d’ici quelques mois, du moins espérons-le.