La fin de l’année approche à grands pas puisque les publicités du temps des fêtes tapissent notre quotidien de plus en plus. Un autre signe que 2018 est à nos portes, c’est que les différents équipages y vont de leurs annonces respectives en ce qui a trait au prochain rallye Dakar qui a lieu au mois de janvier chaque année.

Le dernier à montrer ses couleurs est MINI – et l’équipe X-raid – qui vient de dévoiler ses deux bolides pour l’édition 2018, deux bolides bien différents au point de vue technique malgré l’écusson qu’ils partagent.

Le premier, baptisé MINI John Cooper Works Rally illustré ici en vert conserve une architecture similaire à ce qui a été utilisé ces dernières années, malgré un châssis redessiné, une économie de poids et une suspension avec plus de débattement. Ce dernier fait donc encore appel à un rouage intégral en plus d’une mécanique 6-en-ligne turbodiesel de 340 chevaux (!) et un couple de 590 lb-pi (!!). Le constructeur a également confirmé dans son communiqué officiel que les réglages de la boîte de vitesses et de la turbocompression étaient différents pour 2018.

L’autre bolide, illustré en rouge sur les photos, porte le nom de MINI John Cooper Works Buggy, et profite de la même motorisation d’origine BMW. Toutefois, le Buggy sera propulsé par ses deux seules roues arrière motrices, une architecture qui pourrait s’avérer problématique dans certaines situations. Le constructeur ne l’a pas révélé, mais il y a fort à parier que le Buggy est plus léger que l’autre véhicule à quatre roues motrices. Dans son cas, le Buggy est équipé d’un châssis tubulaire enveloppé par une carrosserie de fibre de carbone et de Kevlar, celle-ci ayant été optimisée pour un aérodynamisme optimal. Le moins qu’on puisse dire, c’est que cette silhouette est bestiale à souhait!

Le MINI John Cooper Works Buggy a déjà passé au travers d’une série de tests en Hongrie et au Maroc et selon le directeur de l’équipe Sven Quandt, le véhicule ne s’est jamais arrêté à cause d’un problème technique. Ce dernier a toutefois rappelé que l’autre véhicule n’était pas à dénigrer pour autant, l’avantage d’un rouage intégral ayant été démontré dans le passé.

MINI et l’équipe X-raid vont se présenter à la ligne de départ le 8 janvier prochain à Lima au Pérou avec 7 bolides (3 Buggys et 4 Rally) et tenteront de battre le constructeur Peugeot, vainqueur des deux derniers Dakar en 2016 et 2017 avec leur 3008 DKR.

C’est la quarantième édition du Dakar (autrefois connu sous le nom Paris-Dakar) cette année qui se tiendra sur douze jours, reliant le Pérou à l’Argentine en passant par la Bolivie. Une chose est certaine, le passage de MINI en 2018 sera tout sauf discret!