Les festivités vont bon train dans la petite ville autrichienne de Wörthersee, endroit de prédilection pour les inconditionnels de la Volkswagen Golf GTI. Chaque année, les passionnés du modèle – et de tout bolide modifié – se réunissent aux abords du lac, et ce, depuis le début des années 80.

Au fil des ans, les constructeurs se sont intéressés à ce festival autrichien de la performance automobile, Volkswagen en tête. Cette année encore, le constructeur a fait confiance à de jeunes apprentis afin qu’ils élaborent des prototypes basés sur la Golf du moment, même si celle-ci est sur le point d’être remaniée de fond en comble.

Comme son nom l’indique, la GTI Next Level est vraiment une version du « prochain niveau » de la sportive. Déjà, la carrosserie s’habille d’autocollants contrastants, tandis que les jantes chromées empruntées à une certaine Audi R8 vendent la mèche sur le caractère de la voiture. Derrière ces roues, on retrouve un système de freinage plus mordant, et la hauteur de la caisse indique que la suspension d’origine a été troquée pour un ensemble du fournisseur Bilstein.

HeapMedia485190

Sous le capot, le 4-cylindres 2,0-litres turbo demeure en place, mais sa puissance grimpe à un niveau explosif de 405 chevaux et un couple de 376 lb-pi, grâce notamment à un échappement moins restrictif, un refroidisseur plus volumineux et des composantes internes du moteur révisées.

L’habitacle est lui aussi revu avec justement un volant de la supervoiture Audi, des détails peints en rouge sur la planche de bord, des sièges deux tons et même une chaîne audio qui remplace la deuxième rangée de sièges. Mieux encore, le coffre est occupé principalement par un écran plat rétractable.

Les apprentis de Volkswagen ont également concocté une familiale baptisée Golf Variant TGI GMOTION. Cette familiale mieux connue sous l’appellation Alltrack chez nous est également habillée d’autocollants contrastants à l’extérieur, en plus de recevoir une boîte de chargement stylisée pour les objets encombrants. Les jantes de 20 pouces, la suspension abaissée, les freins de performance et l’échappement modifié font tous partie de la formule.

HeapMedia485200

Toutefois, la présentation que tous les amateurs attendaient est arrivée plus tard cette semaine, alors que Volkswagen a dévoilé le prototype Golf GTI TCR (inspiré de la version de course utilisée au sein de la série Touring Car Championship). Le prototype qui n’en est pas un sera commercialisé plus tard cette année en Europe seulement – non elle ne viendra pas chez nous – va également devenir la Golf GTI la plus rapide de l’histoire de la marque, grâce à sa mécanique poussée à une puissance de 286 chevaux-vapeur et un couple de 272 lb-pi. La seule boîte de vitesses disponible sur cette édition spéciale est une unité à double embrayage à 7 rapports.

Pour des raisons évidentes, un différentiel à glissement limité est installé à l’avant pour réduire l’effet de couple sur l’essieu. Si le constructeur n’a pas voulu divulguer de chiffres d’accélération, il a toutefois révélé que la voiture pourrait rouler jusqu’à une vitesse de pointe de 264 km/h (au lieu des 250 km/h habituels) grâce à une option rendue disponible à l’achat.

Pour distinguer la GTI TCR des versions plus sobres, les designers ont abaissé la caisse de 20 mm, en plus de lui donner un bouclier plus agressif à l’avant. À l’arrière, le diffuseur est lui aussi plus imposant, idem pour les embouts d’échappement. Quant aux jantes de 18 pouces (une monte de 19 pouces sera livrable également), elles embellissent le paysage. Finalement, les freins sont plus gros et deux radiateurs supplémentaires ont été ajoutés pour épargner la mécanique lors des sessions à haute vitesse.

HeapMedia485184