La victime, une femme de 63 ans, avait été retrouvée sans vie en bordure de la Route 7, au sud de Seattle, à quelques centaines de mètres de son vélo lourdement endommagé.

Le principal indice recueilli sur les lieux par la police était une petite pièce de plastique noire d’à peine 20 centimètres. Si elle provenait possiblement du véhicule qui avait heurté la pauvre dame, l’identification du modèle en question représentait tout un défi.

Selon l’histoire racontée par le magazine web The Drive, une policière, qui effectuait les constat d’usage sur les lieux de l’accident, a eu l’idée de demander l’aide du grand public en publiant une photo de la pièce sur Twitter. Une technique souvent employée dans ce genre d’affaire mais qui, dans ce cas-ci, semblait avoir peu de chance de porter fruit.

HeapMedia488680

Mais voilà qu’un internaute a republié le message dans la section What is this thing? du site communautaire de partage Reddit. Peu après, un certain Jeff, qui surfait sur ce site, s’est intéressé à cet appel.

Ancien inspecteur de véhicules au Maryland, Jeff a immédiatement remarqué, sur la pièce, l’encoche caractéristique permettant d’accéder à la vis de réglage des phares d’un ancien modèle de camionnette. Ses recherches subséquentes sur le Web lui ont permis d’identifier le type de véhicule: un pick-up de la fin des années 1980.

Et Jeff a publié cette information sur Reddit, image à l’appui.

La policière qui avait publié le message initial a à son tour transmis ce renseignement à des collègues qui se sont mis à la recherche d’une camionnette correspondante.

Après avoir passé au peigne fin des images de surveillance captées à proximité des lieux de l’accident et avoir obtenu une autre information anonyme pertinente, les policiers ont arrêté un résidant du secteur au volant d’un pick-up Chevrolet K-10 1986…

… dont l’avant était endommagé exactement au bon endroit.

HeapMedia488681

Accusé d’homicide par véhicule et de délit de fuite, l’individu a affirmé qu’il s’était endormi au volant et croyait d’abord avoir heurté une boîte aux lettres… avant d’apercevoir la bicyclette en mille morceaux. Selon The News Tribune, l’homme aurait alors fui les lieux « parce qu’il ne voulait pas voir un cadavre »!

Ce triste accident, qui aurait pu rester sans lendemain, aura donc été résolu grâce au pouvoir de l’Internet. De son propre aveu au magazine The Drive, Jeff s’est d’abord senti interpelé par le défi « intellectuel » que représentait l’identification du modèle de véhicule.

Mais après avoir reçu un message privé d’une connaissance de la victime, le remerciant de son aide, le perspicace internaute a pris conscience de la portée humaine de sa trouvaille. « Quelqu’un était mort et le responsable aurait pu s’en sortir », a constaté ce héros malgré lui.