Paisiblement postés sous un pont, des représentants des forces de l’ordre américains ont été surpris par des sons en rafale s’apparentant à ceux émis par un fusil d’assaut.

Vous vous doutez que ce type de menace n’était pas à prendre à la légère.

Plusieurs policiers se sont présentés devant les portes d’un modeste garage, d’où semblait provenir la déflagration de l’arme à feu suspectée. Ils étaient presque certains qu’au moins une personne venait d’y faire l’usage d’un fusil prohibé.

Le mécanicien qui s’est entretenu avec les agents de la paix a rapidement compris qu’ils avaient été trompés par le bruit d’une Honda modifiée…

Il leur fallait le voir (et l’entendre) pour le croire!

(Crédit : Enrique Mendoza via Street FX Motorsport & Graphics Facebook)