Lorsqu’il est question d’esthétisme automobile, chaque amateur a ses propres critères quant à ce qu’il considère attrayant.

Il y en a qui préfèrent l’élégance au look racé, alors que d’autres ne jurent que par les modèles rétro.

Que ce soit par leur vrombissement, leur fougue, leur confort ou leur silhouette, certains véhicules ont le don d’éveiller tous nos sens. C’est souvent leur caractère unique qui leur confère un pouvoir d’attraction particulier.

Erwin Wurm, lui, voit les choses d’un autre angle. Ce qui le branche, ce sont les voitures «dodues» (fat cars).

Artiste reconnu mondialement, cet Autrichien a un don pour transformer les objets anodins de notre quotidien en quelque chose hors du commun.

Plusieurs voient dans son œuvre une remise en question des valeurs, des standards et des perceptions de notre société. Chose certaine, il aime sortir des sentiers battus.

Ses voitures potelées en sont un bon exemple.

HeapMedia485993

L’idée de ce concept a commencé à germer dans la tête d’Erwin Wurm à l’époque où les modèles imposants laissaient peu à peu leur place aux versions plus compactes.

Fabriquées entre 2001 et 2005 en collaboration avec le constructeur automobile Opel, les trois voitures aux courbes atypiques continuent de faire jaser.

Dans son élan d’inspiration, cet adepte de l’art conceptuel a aussi élaboré différents modèles réduits, comme celui-ci.

HeapMedia485996

Évidemment, dans notre quotidien, une voiture boursouflée et affublée d’un semblable surpoids ne serait pas des plus pratique… Pas plus que le VW Bus « courbé » et la voiture de marque Renault « inclinée » qu’il a imaginés!

Ce sont des œuvres d’art, à vous d’en faire votre propre opinion.

HeapMedia485999

HeapMedia486000

(Source : Erwin Wurm)