Uber exploite des applications mobiles de mise en contact d’utilisateurs avec des conducteurs proposant des services de transport.

Pour savoir combien coûte une course en Uber, l’entreprise met un outil d’estimation des prix à la disposition des usagers. Il suffit d’indiquer l’endroit de prise en charge, puis la destination.

Le tarif varie selon la distance à parcourir et le lieu, mais d’autres variables entrent en jeu. L’offre de service et la demande, par exemple. Si, à un certain moment, les chauffeurs sont davantage sollicités, le coût du trajet est augmenté.

Récemment, une résidente de l’Illinois l’a apprise à ses dépens.

Accompagnée d’un ami, Michelle Fox s’est rendue à l’aéroport international O’Hare de Chicago, avant de revenir à son lieu de départ, dans la petite municipalité de Tinley Park.

Une distance totale à parcourir d’environ 88 miles (142 km), pour laquelle la somme exigée devait normalement s’élever à environ 120$ US. Or, la dame a dû débourser 925$ US.

HeapMedia441440
(Sources : ABC 7 Chicago)

Selon ABC 7 Chicago, la nouvelle de cette surcharge a beaucoup fait jaser et l’utilisatrice a finalement été remboursée. Un représentant d’Uber a défendu la société en affirmant qu’il s’agissait d’un cas exceptionnel, qualifiant au passage la situation de tempête dans un verre d’eau.

Une recherche rapide sur le web nous permet toutefois de constater que cette anecdote n’est pas isolée.

Selon les normes établies, le chauffeur Uber doit informer ses passagers des surcharges applicables. À en croire la principale intéressée, elle n’en savait rien. Imaginez sa surprise…