HeapMedia489674
(Crédit : News Blic via Twitter)

Le typhon Jebi, qui a balayé le Japon au début du mois de septembre, a provoqué la mort d’au moins 11 personnes, sans compter les centaines de blessés.

Les tourbillons de vent accompagnés de fortes pluies ont également causé d’innombrables dégâts matériels. Le concessionnaire Ferrari de l’île de Rokko, au sud-est du port de la ville de Kobe, compte parmi les entreprises qui n’ont pas échappé aux humeurs de Dame Nature.

Selon Yahoo Japan, 51 des 53 bolides de la marque au cheval cabré qui se trouvaient sur les lieux ont été bousillés. Causés en grande partie par les afflux d’eau salée, les dommages s’élèveraient à plus de neuf millions de dollars US.


Certaines des unités neuves et d’occasion qui se trouvaient à l’extérieur de la bâtisse et dans la salle de montre avaient déjà été vendues.

Les employés auraient tenté de protéger l’entrée avec des bâches et des sacs de sable, mais en vain.

Les dirigeants se tourneront vers leur assureur, dans l’espoir de récupérer la valeur des pertes subies.

(Sources : Yahoo Japan via Autoblog, News Blic)