HeapMedia424554

Chez nos voisins du Sud, la planification, l’organisation et l’exécution de chacun des voyages (même les plus courts) de l’homme au pouvoir nécessitent la coordination de plusieurs ressources, tant matérielles qu’humaines.

Évidemment, rien n’est gratuit. Annuellement, plus de 350 millions de dollars sont nécessaires pour acquitter les frais de déplacement du président des États-Unis.

Produite par Wendover Productions, cette vidéo brosse le portrait du cortège présidentiel et de la logistique qui s’y rattache.

Si vous n’êtes pas trop familier avec l’anglais, le narrateur nous apprend que pour transporter Donald Trump de la Maison-Blanche jusqu’au siège des Nations unies à New York, la durée de l’itinéraire est d’environ une heure.

Pour ce trajet déterminé, afin d’assurer adéquatement la sécurité du puissant monsieur, il est indispensable de monopoliser :

  • un premier hélicoptère, pour se rendre jusqu’à la base aérienne Andrews Air Force Base;
  • l’avion présidentiel Air Force One, qui se posera à l’aéroport JFK;
  • un second hélicoptère, afin d’atteindre l’île de Manhattan;
  • un cortège routier, pour le trajet final.

Lorsque le président prend place dans sa limousine à l’épreuve des balles valant 1,5 million de dollars, il est escorté par plusieurs voitures et de 20 à 30 motocyclistes. D’ailleurs, l’avion de transport militaire C-5 Galaxy est chargé d’amener tous ces véhicules là où se dirige celui qui doit être protégé.

Une deuxième limo parfaitement identique à celle déplaçant le président se tient à proximité, afin de berner les terroristes.

HeapMedia424556

Au minimum un appareil surveille la route du haut des airs. Quelques hélicoptères de la marine sont parfois utilisés, pour les plus longs trajets.

Les voies d’accès sont bloquées, le chemin doit être parfaitement dégagé.

Selon la vidéo, une petite escapade Washington-New York coûte aux contribuables américains approximativement 156 820 $ de l’heure, soit 2614 $ la minute. Pour un aller-retour, c’est le double!

Imaginez lorsque Donald Trump se déplace à l’extérieur de ses frontières…

À noter que la plupart des coûts sont confidentiels et que ces chiffres sont des estimations. Mais ils reflètent sans doute la réalité.