Admettez que ces images piquent votre curiosité.

Aussi connues sous le nom de Texan Wire Wheels, les roues Swangas représentent la pièce maîtresse de la culture Slab (« slow, loud and bangin »), laquelle fait la fierté d’une communauté de passionnés issue de la ville américaine de Houston.

Cette culture est née au cours des années 80, dans le quartier de Cloverland, au Texas. Les fanatiques qui y adhèrent conduisent généralement une voiture américaine old-school modifiée, agrémentée d’une peinture candy tape-à-l’œil (de couleur brillante, souvent rouge, rose, bleue, verte ou violet).

L’habitacle a été revampé pour paraître plus luxueux et le système de son en met lui aussi plein la vue - et les oreilles. Quant au coffre, en plus d’être enrichi d’une (fausse) roue de secours, il est souvent égayé d’un jeu de lumières personnalisé.

Un bolide peut posséder tous ces attributs, mais s’il n’est pas pourvu de ces fameux mags Swangas, il n’a rien à voir avec le Slab.

Mise en ligne récemment, cette vidéo a fait jaser.
.

Si ces accessoires atypiques vous sont familiers, peut-être avez-vous déjà visionné Ben-Hur.

Dans la remarquable production cinématographique sortie en 1959 (le remake de 2016 n’était vraiment pas nécessaire), le prince juif campé par l’acteur Charlton Heston prend part à une course de chars épique d’un réalisme hallucinant.

Certains concurrents sont plus menaçants que d’autres!

Est-ce légal?!

Les Slabs sont souvent liés aux lowriders ou aux voitures classiques, mais ils ont leur propre style.

Aperçues sur certaines routes, ces roues ornées de pics similaires à ceux que vous avez vues dans le long métrage Ben-Hur représentent un réel danger aux yeux de plusieurs.

Étonnement, les Swangas sont légaux à certains endroits en Amérique du Nord, comme au Texas, mais aussi en Louisiane. À l’intérieur des frontières de cette région des États-Unis, la largeur maximale totale d’un véhicule ne doit pas excéder 102 pouces. Pour un modèle comme le Ford Escape, dont la largeur est de 72 pouces, la longueur tolérée de la partie pointue des mags serait de 15 pouces de chaque côté!

HeapMedia483663
(Crédit : ridingswangers.blogspot.ca)

« Lorsqu’ils croisent un piéton ou un cycliste, les automobilistes doivent respecter un corridor de trois pieds. Ces jantes particulières sont dangereuses, mais bien qu’elles soient permises, des accusations pourraient être portées à l’endroit d’un conducteur s’il cause des blessures par sa négligence », spécifie un représentant des forces de l’ordre de la Louisiane, dont les commentaires ont été recueillis par la chaîne KPLC.

Et au Québec..?

La question a fait sourire le sergent aux relations médias du SPVM Laurent Gingras, tant la réponse est évidente.

Selon l’article 473 du Code de la sécurité routière, tout équipement qui excède la largeur du véhicule requiert un permis spécial. Bonne chance. Vous n’avez donc aucun risque de croiser des Swangas sur la rue Sainte-Catherine à Montréal, ou sur toute autre artère au Québec.

Si vous faites un détour par Houston, c’est différent. Un conseil: regardez deux fois plutôt qu’une avant de traverser la chaussée…