HeapMedia489580
(Crédit : Dylan Passmore via flickr)

Les véhicules qui se stationnent ou qui circulent sur les voies réservées aux cyclistes représentent un véritable obstacle pour ces derniers, particulièrement dans les grandes métropoles, où la circulation est dense et les distractions sont nombreuses.

C’est notamment le cas à Montréal, mais aussi à Paris, où des radars anti-voitures sont sur le point d’être installés sur les pistes cyclables afin de tenter de contrer ce fléau.

La mairesse Anne Hidalgo en a fait l’annonce sur son compte Twitter, le 5 septembre dernier.


Si plusieurs automobilistes ont la fâcheuse habitude de se garer en empiétant sur les pistes cyclables, les motocyclistes ont souvent tendance à les emprunter lorsque le trafic s’intensifie.

Selon les informations rapportées par Le Parisien, lors des neuf premiers mois de 2018, un total de 10 982 contraventions ont été remises à des conducteurs de véhicules à moteur qui ont été pris en flagrant délit.

Il arrive que certains cyclistes prennent les grands moyens pour faire valoir leurs droits…
.

(Source : chaîne YouTube de Cinquante Euros)

En service d’ici quelques semaines dans la Ville Lumière, les premières caméras seront spécifiquement destinées à verbaliser les contrevenants qui envahiront les espaces réservés aux cyclistes et aux autobus.

La mairie de Paris a révélé qu’une trentaine d’agents auront pour mission de visionner les images. Les campagnes de sensibilisation visant les usagers de la route indisciplinés s’intensifieront cet automne.

Pourquoi pas au Québec?

Il est important de poursuivre les efforts pour qu’automobilistes et cyclistes respectent la loi et se respectent davantage sur la route.

Si vous êtes Montréalais ou occasionnellement de passage dans la région, seriez-vous pour ou contre que la mairesse Valérie Plante et son équipe suivent l’exemple de madame Hidalgo?

(Sources : Le Parisien, Detours.canal.fr, Images : Dylan Passmore via flickr/ walkbikejersey.blogspot.com)