HeapMedia483958
(Crédit : compte Twitter de Elon Musk)

Hier, Elon Musk a tourné en dérision les informations faisant état des problèmes financiers auxquels fait face Tesla en publiant un poisson d’avril peu banal.

Plus de 100 000 utilisateurs du réseau social Twitter ont réagi à sa déclaration-choc, sans parler des nombreux médias qui relatent cette nouvelle en ce moment même.


« Tesla est en faillite. Palo Alto, Californie, le 1er avril 2018. Malgré les efforts intenses pour amasser des fonds, y compris la vente massive d’œufs de Pâques, nous sommes tristes d’annoncer que Tesla est complètement et totalement en faillite. Si en faillite que vous pourriez ne pas le croire. »

Après s’être prétendument saoulé en buvant de la « Teslaquilla », l’entrepreneur milliardaire a aussi publié une photo de lui avec une pancarte bankwupt (ruiné).


« Elon a été retrouvé ivre contre un Tesla Model 3, entouré de bouteilles de « Teslaquilla », des traces de larmes séchées encore visibles sur ses joues. »

Mieux vaut en rire?

Depuis sa création en 2003, Tesla n’a pas encore réalisé de bénéfices.

Les retards de production visant le Model 3 font mal à la société, tant au niveau du compte en banque que de la crédibilité. Tesla est endetté, mais le grand manitou du constructeur automobile de voitures électriques ne semble pas s’en faire outre mesure.

Par ailleurs, depuis le 31 janvier 2018, l’action de Tesla a chuté de 30% en Bourse. Quoique si vous suivez son cours, vous savez qu’il fluctue tel un wagon dans des montagnes russes.

HeapMedia483960
(Source : NASDAQ)

Avec tous ces nuages gris et ces orages (électriques?) qui obscurcissent le ciel au-dessus de la tête de Tesla, ce poisson d’avril était-il maladroit? Quelque chose me dit que l’excentrique dirigeant ne regrette aucunement cette moquerie.

Une autre tuile

La température n’est décidément pas clémente dans l’environnement de Tesla par les temps qui courent.

L’entreprise fait également l’objet d’une enquête du NTSB, à la suite d’un accident mortel impliquant un Tesla Model X survenu le 23 mars dernier, dans la municipalité de Mountain View, non loin de la Silicon Valley. Ça, c’est pas mal moins drôle.

HeapMedia483947

Ratés du dispositif de conduite autonome? Système de navigation défectueux? Glissière de sécurité fautive?

On ne connaîtra la cause réelle de cette seconde mortalité à survenir au volant d’une voiture autonome que dans 12 ou 18 mois.