Le chanteur Alexander Dunn, alias Dephree, cherchait un moyen extravagant de faire parler de lui. La meilleure idée qui lui est venue à l’esprit : grimper au-dessus d’une autoroute, pour y faire des singeries.

Le stratège a fonctionné, il faut le reconnaître. Mercredi, son nom était sur toutes les lèvres dans la Cité des Anges, et les images de ses bouffonneries se sont rapidement propagées à l’extérieur des frontières de la ville.

Si certains ont applaudi son audace, le chanteur de rap ne s’est pas fait que des amis; il est fort à parier que les autorités qui ont dû intervenir et les nombreux automobilistes pris au piège dans l’embouteillage qu’il a provoqué sur la 110 n’achèteront pas son CD et n’iront pas le voir en spectacle…



Vêtu de boxeur et d’une paire d’espadrilles, Dephree a mis fin au suspense avec un saut périlleux arrière.

Il s’en est tiré sans une seule égratignure, puisqu’un matelas gonflable avait été judicieusement placé sous son perchoir.



L’homme de 29 ans avait apporté quelques affiches. Sur l’une d’entre elles, l’inscription « fight pollution not each other » (combattez la pollution, pas les uns les autres) laissait croire qu’il n’agissait pas pour le compte d’une organisation terroriste.


Selon le Los Angeles Times, Alexander Dunn sera accusé d’avoir empiété sur une propriété de l’État, d’avoir omis de respecter une signalisation et d’avoir refusé d’obtempérer aux ordres des policiers.

Êtes-vous curieux d’en savoir plus sur ses réalisations?

Voici l’un de ses vidéoclips. Personne ne vous oblige à le visionner en entier.
.

(Crédits : Benjamin Oreskes via Twitter, Los Angeles Times, 9:19 Music Group via YouTube)