HeapMedia487551
(Image : capture d’écran YouTube via Ketu24 TV)

Lundi soir, lorsqu’elle a pris place dans la fourgonnette d’un chauffeur d’Uber qui devait la conduire à bon port, Raichelle Carter était loin de se douter qu’elle allait être témoin d’une scène à ce point déplaisante.

Selon ce que rapporte le New York Post, à un certain moment durant le trajet, l’homme assis derrière le volant a immobilisé son véhicule sur le bord du chemin, avant de descendre son pantalon sans quitter son siège.

Intriguée et inquiète (surtout inquiète!) de ce qui se tramait, la cliente a activé la fonction vidéo de son téléphone cellulaire. Ce dont elle a été témoin ne lui a pas du tout plu.

Si vous augmentez le volume au maximum, vous percevrez un son que vous ne voulez pas nécessairement entendre.
.

Confronté par la dame prenant place à l’arrière, le conducteur s’est défendu en affirmant qu’il ne s’était pas arrêté depuis 1,5 heure et qu’il n’en pouvait plus de se retenir.

« J’avais mes écouteurs, j’essayais de me détendre. Puis, j’ai remarqué que nous n’avancions plus. J’ai ensuite vu le chauffeur détacher sa ceinture, puis baisser son pantalon », a confié la jeune femme de 28 ans au représentant du NY Post. « C’est à ce moment que je l’ai entendu uriner dans la bouteille », a-t-elle ajouté, encore furieuse du manque de savoir-vivre de son partenaire de route.

Raichelle Carter pourrait revenir sur sa décision de ne plus jamais faire confiance à cette entreprise, si cette dernière lui garantit que ce type de comportement ne se reproduira plus.

Quant au chauffeur à la vessie capricieuse, il n’a plus le droit de représenter Uber.