HeapMedia480007
(Crédit : Ward Lemmens/ Instagram)

C’est une chose de s’en prendre à quelqu’un, mais de se défouler sur sa voiture, c’en est une autre.

Pas qu’un bien matériel mérite autant de considération qu’un être humain, mais la relation entre un automobiliste et son véhicule est souvent particulière. C’est pour cette raison que les gens cherchant à se venger s’attaquent parfois au précieux moyen de transport de leur cible.

Recourir à une clé pour grafigner la peinture est un classique. C’est lâche, mais ça provoque généralement l’effet escompté.

Une Lamborghini Huracán LP610-4 Avio y a goûté

Voici les clichés que le photographe amateur Ward Lemmens a récemment partagés sur son compte Instagram, après avoir croisé une Lamborghini Huracán LP610-4 Avio dans une rue de la magnifique ville de Bruges, en Belgique.

Est-ce un geste gratuit ou une douce revanche qui a motivé le délit dont a été victime le propriétaire de ce rarissime exemplaire à édition limitée? Mystère.

HeapMedia480009

Le ou les vandales ne se sont pas contentés d’une simple égratignure. Ils ont même poussé l’audace jusqu’à rayer la surface du bolide sur trois côtés.

HeapMedia480008

Les réparations s’annoncent coûteuses.

HeapMedia480007

Au lieu de charcuter cette œuvre d’art, les malfaiteurs auraient pu se contenter de crever les pneus…

_(Source : Motor1.com, Images : Ward Lemmens/ Instagram