Si oui, l’histoire d’une Ontarienne va vous consoler, car elle est allée au-delà des limites de la confusion.

Qu’a-t-elle fait ? Elle est simplement (!) repartie d’une course dans un magasin à grande surface en empruntant la voiture d’une autre personne. On pourrait peut-être passer sous silence ce moment d’égarement, mais ce qui fait que cette histoire a fait le tour du Web, c’est que la dame en question a pris le volant d’un modèle totalement différent de celui qu’elle conduisait.

On doit parler du comble de la confusion.

À sa décharge, car on veut bien lui donner le bénéfice du doute, la voiture qu’elle conduisait, une Nissan, venait d’être louée. Lorsqu’elle est repartie du magasin, elle a pris les commandes d’une Infiniti.

Au moins, c’est la même compagnie…

HeapMedia487564

Le plus drôle dans cette histoire, c’est que son vol accidentel n’a pas duré deux minutes ou deux heures, mais bien deux semaines. En fait, c’est lors du retour du véhicule à l’entreprise de location que le pot au rose a été découvert. Elle s’est à ce moment plainte du manque de propreté dudit véhicule et du fait qu’un sac de golf reposait dans le coffre.

Là, franchement, on ne peut pas lui accorder un Mulligan. Le lien aurait dû se faire.

Heureusement, le gérant du commerce de prêt de véhicules a rapidement compris ce qui se passait. Un retour au stationnement a permis de retrouver la Nissan louée deux semaines auparavant. Un appel au service de police de la ville de Cornwall a permis à cette dernière d’élucider de façon expéditive un cas de vol de voiture qui lui avait été rapporté… deux semaines plus tôt.

Une bien drôle d’histoire.

HeapMedia487565

Puisque la dame n’avait pas d’intentions criminelles, aucune accusation n’a été portée et le propriétaire de l’Infiniti a pu récupérer sa monture.

Parions qu’à la suite de la parution de cette nouvelle, il a procédé un petit ménage de son bolide… Une question de fierté…

Quant à ce qui a permis à la dame de partir au volant d’un autre modèle que le sien, la raison est bien simple. Le détenteur de l’Infiniti avait oublié ses clefs à l’intérieur de son auto. Ainsi, elle a pu monter à bord et faire démarrer le moteur sans aucune difficulté.

Une leçon à tirer pour tous les propriétaires de voitures munies de clefs intelligentes.