Fanatique de bolides d’exception, Thomas Rosier a un faible pour les modèles qui datent d’une autre époque.

Récemment, l’entrepreneur s’est rendu au circuit Nürburgring pour assister à une course de véhicules anciens. C’est à ce moment qu’il s’est fait voler son bien le plus précieux : une rutilante Mercedes-Benz 300 SL Gullwing 1955.

Interviewé par le journal allemand Bild, Rosier a confié que sa voiture était garée dans le stationnement extérieur de l’hôtel où il séjournait lorsque le ou les malfaiteurs sont passés à l’action.

À son grand dam, les gardiens de sécurité de l’établissement n’ont rien vu.

HeapMedia488569

L’ancien propriétaire d’un concessionnaire de véhicules antiques admet être particulièrement attaché à ce bijou qui a jadis appartenu à son père. C’est pour cette raison qu’il promet une récompense de 250 000 euros (approximativement 377 500 $ CAD au taux de change actuel) à quiconque rapportera ce qui lui a été enlevé.

Selon les propos recueillis par le journaliste, cette offre s’adresse également aux voleurs.

Des bandes de chrome ont été ajoutées sur les côtés et une nouvelle suspension sport abaisse la voiture de quelques centimètres. L’esthétique de l’intérieur a été « revampée » avec, entre autres, du cuir d’autruche (tout d’un coup, j’ai moins d’empathie pour le collectionneur dépouillé…).

HeapMedia488566

Les modèles de Mercedes-Benz 300 SL Gullwing 1955 ne courent pas les rues. Selon Thomas Rosier, son exemplaire est évalué à 1,9 million de dollars US.

Cette œuvre d’art sur quatre roues doit être loin de Nürburg à l’heure qu’il est. Ouvrez l’œil, on ne sait jamais..!

(Source : Bild.de via Jalopnik)