Est-ce que le designer Marek Reichman, père des fantastiques prototypes réels, mais aussi virtuels de la dernière décennie chez Aston Martin, s’est laissé aller à trop en dire?

Interviewé par un magazine automobile australien, le styliste responsable de l’allure exotique de l’AM-RB 001 vient de confier que l’hypervoiture ne misera que sur la fibre de carbone pour sa carrosserie et son châssis, le magnésium pour ses jantes, l’aluminium pour son moteur, avec un peu de titane ici et un peu de Kevlar là…

… mais aucun alliage métallique. Eh bien quoi, il faut que ça serve, la technologie F1 développée par Red Bull, sous la gouverne d’un certain Adrian Newey!

Du coup, le bolide ne fera osciller la balance que de 1000 kilos. Pile poil. C’est au minimum un tiers plus léger que pour les principales concurrentes Ferrari LaFerrari (1585kg), Porsche 918 Spyder (1634kg) et McLaren P1 (1547kg).

Ajoutez la promesse d’un V12 à aspiration naturelle «d’une cylindrée entre 6,0 litres et 7,0 litres», a confié le designer et vous obtenez de celle qui prévoit livrer 1000 BHP (1014 chevaux) l’impossible ratio de 1kg/bhp.

En comparaison, l’italienne Ferrari propose 1,7kg/bhp, l’allemande Porsche n’offre qu’un 1,9kg/bhp… et même la britannique McLaren ne fait pas mieux que 1,6kg/bhp.

HeapMedia376739

Comme si ce n’était suffisant, Marek Reichman a laissé tomber que la vitesse de pointe irait chercher dans les 250mph – soit 402km/h. Encore là, la comparaison fait souffrir les concurrentes dont la vélocité maximale est limitée, respectivement, à 350km/h, 340 km/h et 362 kmk/h.

Parmi les autres confidences recueillies par le magazine australien Motoring, notons celles-ci:

  • la désignation AM-RB 001 n’est qu’un nom de projet, l’hypervoiture portera une autre appellation lorsque ses 150 unités – toutes déjà pré-vendues, malgré une étiquette de plus de 3$ millions – seront livrées fin 2018, début 2019;
  • le siège conducteur sera fixe, mais il sera ajusté pour chaque acheteur, positionnement du volant et des pédales compris;
  • les rétroviseurs ne seront pas au rendez-vous; ils seront remplacés par des caméras, beaucoup plus conciliantes pour l’aérodynamisme;
  • toujours afin d’épargner de précieux grammes, la transmission sera à simple embrayage – une composante moins lourde que celle à double embrayage;
  • enfin, pensez que les révolutions rejoindront allègrement les 9500 tr/min…

HeapMedia410822