C’est le nouveau dada de Mercedes-Benz, en collaboration avec le fournisseur Bosch: utiliser les véhicules en circulation pour détecter les espaces de stationnement qui sont vacants.

Que le conducteur soit ou non à la recherche d’un coin pour se garer, sa voiture enregistre en temps réel les places disponibles dans les stationnements mais aussi dans la rue, merci aux capteurs ultrasons déjà intégrés dans nos automobiles.

(Notez qu’au-delà de 55 km/h, la captation sera désactivée; on ne veut pas fausser les données avec de supposés espaces en bordure de l’autoroute, surtout s’il s’agit de l’Autobahn!)

Une interstice assez grande est détectée entre deux véhicules? Un peu comme pour Google Maps et ses alertes à la congestion, l’information est alors retransmise au Nuage, pour ensuite être communiquée, comme la bonne – non, la meilleure! – nouvelle du jour aux automobilistes en mal d’un endroit où se stationner.

HeapMedia395480

Pour le moment, le projet-pilote n’est en force que dans la ville de Stuttgart, fief du constructeur allemand et de son fournisseur.

Et il n’en est qu’à sa première phase, la détection. Mais l’étape suivante, plus intéressante encore, aboutira à une carte numérique s’affichant à l’écran de bord chaque fois que le chercheur de stationnement en fera la demande.

Une place est disponible? Le système de navigation la localisera et y guidera la voiture, mais si et seulement si ses dimensions – préalablement enregistrées, évidement – sont compatibles. Avouez…!

Espérons que l’innovation s’étendra à d’autres villes, à d’autres continents et à d’autres marques, car on pourrait alors voir la fin des inutiles pérégrinations urbaines à la recherche de la place de stationnement perdue.

Imaginez ce qu’on épargnerait en congestion, temps, stress, frustration, pollution…

HeapMedia395479

Oui, mais qu’adviendra-t-il si, chemin faisant, la place de stationnement reluquée est subtilisée par un autre automobiliste? BMW a la réponse, avec son système ParkNow qui non seulement vous indique où se trouvent les espaces vacants, mais vous en réserve un.

Et un peu comme pour les parcomètres montréalais, l’application vous permet de régler votre séjour puis, une fois le délai expiré, de rajouter les deniers nécessaires à un sursis.

Pas besoin, donc, de courir les billets à une borne qui a le tour de se faire invisible lorsque vous êtes pressé. Et pas besoin non plus de faire des acrobaties à partir du siège conducteur, à travers la fenêtre abaissée, pour rejoindre le guichet distributeur.

En effet, un simple code électronique s’affiche à l’écran de votre téléphone intelligent – et c’est tout ce dont vous aurez besoin.

Plus élaboré que les applications du genre qui existent déjà, le ParkNow vous permet de comparer les prix, les distances et même si la place sélectionnée a le bonheur d’être près d’une borne de recharge pour votre voiture électrique, voire d’un service de lave-auto.

Là encore, il s’agit d’un projet-pilote et, pour le moment, celui-ci n’a cours qu’à San Francisco. Mais voilà une mausus de bonne raison d’aller jouer au touriste dans la plus belle ville des États-Unis…

HeapMedia395485

Vous dites tout savoir du stationnement automatisé – celui qui, de l’enfoncement d’un bouton, fait votre voiture se garer d’elle-même?

Certes, mais ça, c’est pratiquement de l’histoire ancienne. Lancée avec la Toyota Prius au début des années 2000, ce système s’est depuis répandu chez les voitures de luxe, puis chez les véhicules d’entrée de gamme – au point de s’offrir aujourd’hui, en option pour plus ou moins 500$, même dans des Ford Focus.

Non, ce qui fait rage maintenant, ce sont les systèmes qui permettent le stationnement automatisé de la voiture… sans son conducteur à bord.

Comme vous pouvez le visionner dans cette vidéo Youtube, l’automobiliste se poste à l’extérieur de sa Mercedes-Benz ou de sa BMW (les deux marques qui proposent la chose, pour le moment) et en contrôle les déplacements par le biais de son téléphone intelligent, jusqu’à ce que ladite bagnole se soit insérée dans l’espace de stationnement voulu.

Fou? Pas si tant, surtout si votre garage est trop étroit pour la luxueuse berline qui vous fait envie. Avec le stationnement automatisé de nouvelle génération, les portières qui se frappent aux murs ne constituent plus un obstacle, puisque… vous n’aurez plus à les ouvrir, ces portières!

HeapMedia395476

Vous savez ce que sera la prochaine étape du stationnement automatisé? Celle qui permettra à votre voiture de vous déposer à l’entrée de votre travail, puis qui l’enverra se garer toute seule dans un stationnement à proximité.

Tout ça, sur la simple pression de la touche Stationne-toi à votre téléphone intelligent.

La journée de boulot est sur le point de se terminer? Il vous suffira d’enfoncer la touche Viens me chercher pour que votre bagnole s’ébranle, quitte son espace de stationnement, se faufile dans la circulation et vienne vous ramasser à la porte.

Ne criez pas trop vite à la science-fiction: pareil dispositif existe actuellement chez Volvo qui, comme vous pouvez le lire ici, nous a permis d’en faire l’essai – c’était il y a deux ans à Göteborg, la ville natale du constructeur suédois où sont d’ailleurs expérimentées toutes sortes de technologies de conduite autonome.

HeapMedia269939

Et si votre voiture vous apportait un café? Un petit en-cas santé? Voire… vos emplettes de Noël, comme Volvo l’a fait en primeur mondiale, en décembre de l’an dernier?

Revoyez ici comment ce service de livraison à… l’automobile expédiait, merci à une clé numérique à accès unique, les marchandises achetées sur le Net directement dans le coffre de sa voiture.

Bon, c’était à condition de rouler en Volvo, d’habiter Göteborg et… de magasiner en ligne des jouets chez Lekmer ou des produits d’épicerie chez Mat.se. Depuis, les conditions se sont étendues aux villes de Stockholm et Malmö, et plusieurs entreprises du Net ont joint l’aventure.

HeapMedia343418

Pareille solution à la décongestion urbaine n’a pas laissé les autres constructeurs indifférents et, au début du présent mois, Mercedes-Benz a annoncé semblable service pour sa division smart – le smart ready to drop.

L’expérience, qui sera d’abord menée avec le partenaire DHL à Stuttgart, puis dans six autres villes d’Allemagne (Cologne et Berlin, entre autres), permettra aux cyber-clients d’Amazon et de quelques entreprises germaniques de recevoir les denrées commandées directement dans le coffre de leur smart.

Oh, et ne vous inquiétez pas des dimensions du paquet livré: une disposition particulière de l’application numérique permettra, au passage, de vérifier s’il peut tenir dans la petite citadine…

On n’arrête pas le progrès!

HeapMedia395487