Vous savez ce qui est étonnant? C’est que le Nissan Xterra, le grand négligé de la famille nipponne, ne soit pas disparu auparavant.

De un, l’utilitaire sport (l’un des seuls à bien porter la désignation «sport», notez bien) ne s’est jamais remis de la crise financière de 2008. Ses ventes sont depuis en chute libre, au point où tant du côté américain que canadien de la frontière, il se vend deux fois moins de Nissan Xterra en toute une année… que de Jeep Wrangler en un seul mois. (Toujours bien vivant, celui-là.)

HeapMedia338363

Aussi, dans la mouvance des multisegments et autres crossovers assemblés sur des plateformes de voitures (comme pour le Nissan Pathfinder, depuis 2013), le Nissan Xterra n’avait plus voix au chapitre avec sa conduite sautillante et peu confortable, tributaire du châssis à échelle et de la suspension à essieu rigide de l’architecture F-alpha (partagée avec la camionnette Nissan Frontier).

Qui plus est, ses aptitudes tout-terrains, aussi grandes soient-elle, ne font plus le poids devant des compétiteurs certes moins dévoués hors des sentiers battus, mais dont les motorisations sont nettement plus frugales. C’est qu’il boit, ce V6 de 4,0 litres, qui ne développe pourtant que 261 chevaux – nez à nez avec des organes quatre cylindres turbo pas mal moins gourmands.

HeapMedia338364

Enfin, la 2e génération du camion, débarquée il y a une décennie, n’a reçu qu’un léger rafraîchissement en 2009, puis plus rien. Logiquement, on attendait un passage générationnel en 2012… puis en 2013… puis en 2014…

… et pendant ce temps, d’autres derniers bastions des véritables 4×4 disparaissaient. Pensez aux Hummer en 2010 et, plus récemment, au FJ Cruiser, qui ne figure plus au catalogue Toyota depuis l’an dernier.

Mais bon, l’agonie vient de prendre fin pour l’Xterra: Nissan vient de confirmer qu’il n’y aura pas de prochaine génération. Sans donner plus avant d’explications, encore moins d’annonce de remplacement.

Tout au plus, cette laconique phrase soulignant les 15 ans du «vrai truck» au toit relevé (une rareté, de nos jours, avec tous ces designs aérodynamiques en goutte d’eau) et aux couleurs souvent éclatantes:

Le Nissan Xterra a terminé son cycle de production actuel. Après plus de 750 000 exemplaires vendus en Amérique du Nord depuis ses débuts, à l’année-modèle 2000, le dernier Xterra sera vendu à l’automne 2015. Au Canada, une édition limitée sera offerte.

Point barre.

HeapMedia338365

Mais on s’en doute, il aurait été hautement coûteux d’adapter ce représentant de la vieille école aux normes contemporaines de sécurité, d’émissions et de technologies.

Une chose est sûre: le marché n’a plus besoin de celui qui a, de toujours, été porté par le slogan «Tout ce dont vous avez besoin – rien de plus, rien de moins».