Le crédit de ces prises incroyables du Jeep Scrambler 2020 revient à Brian William (SpiedBilde) qui n’a vraiment pas manqué son coup lorsque la prochaine vedette du portfolio de Jeep s’est montrée en plein jour.

De toute évidence, on est à mettre la touche finale à ce pick-up Jeep, qui porte une carrosserie qui devrait être en tout point semblable à celle de la version de production. Brian William fait même remarquer que l’intérieur est celui de la nouvelle génération du Jeep Wrangler (JL), alors que les concepts qu’on nous avait présentés jusqu’à présent avaient reçu l’habitacle de l’ancienne mouture (JK).

HeapMedia489124

Maintenant, à quand la version de production sans camouflage et dans toute sa splendeur? Le Salon de Los Angeles approche à grands pas… on vous dit ça comme ça. Dans le pire des scénarios, il faudra regarder du côté de Détroit en janvier 2019, puisque le Jeep Scrambler 2020 doit faire ses débuts quelques mois plus tard.

Le Jeep Scrambler, c’est une grosse affaire. Pourquoi ? Parce que chez Jeep, on nous parle d’une camionnette depuis plus d’une décennie et la présentation de différents concepts et prototypes au fil des ans n’a fait qu’alimenter la flamme (NDLR: comme si on en avait besoin…) de ceux qui ne rêvent qu’à ce type de véhicules au sein de la légendaire famille américaine.

Surtout que la division de FCA nous a déjà donné des pick-up dans le passé, comme le rapporte ici notre collègue Luc Gagné. Pensez Scrambler, mais aussi Gladiator et Commanche…

HeapMedia338500

Comme vous pouvez le constater dans notre galerie-photos, les deux exemplaires aperçus en banlieue d’Auburn Hills, au Michigan, montrent des détails intéressants.

Outre ce dont nous venons de faire mention à propos de la cabine, un regard plus approfondi nous fait comprendre qu’on est en présence d’un modèle qui utilise la plateforme à empattement allongé du Wrangler Unlimited. L’avant va présenter un style qui ressemble en tout point à ce dernier alors qu’à l’arrière, on aura droit à l’approche traditionnelle de ce constructeur ; ça risque d’être intéressant.

HeapMedia489142

Quant au format général du produit, il faut s’attendre à quelque chose de comparable à ce que propose Toyota avec son Tacoma et GM avec son duo Chevrolet Colorado/GMC Canyon. Avec le retour du Ford Ranger pour 2019 dans le segment et les débuts de cette recrue chez Jeep, ça promet.

Et ça laisse de la place à un retour du Dakota chez Ram.

Mécaniquement, on prévoit retrouver le V6 Pentastar de 3,6 litres sous le capot du Jeep Scrambler 2020. Ce moteur devrait être jumelé à la boîte automatique à huit rapports du constructeur. Une version hybride serait dans les plans, de même qu’une livrée diesel.

Avec le Scrambler, Jeep va posséder une arme létale dans le segment, simplement en raison de son nom et de sa réputation. Conséquemment, plus le constructeur va offrir de variantes, plus il va ratisser large.

D’ailleurs, les modèles aperçus se présentent déjà sous deux formes différentes: JT Rubicon et JT Sport, nous rapporte l’instigateur des clichés. Voyez dans notre carrousel comme l’un des véhicules en camouflage est chaussé de pneus 285/70R17 identiques au Wrangler, alors que le second porte des galoches de dimension 255/70R18.

Voilà qui met la table de belle façon pour les prochaines semaines. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les plats semblent appétissants.