Le EyeSight de Subaru, vous connaissez? La suite de sécurité (offerte en option sur tous les modèles, sauf sur le coupé sport Subaru BRZ) est probablement l’une des plus complètes du moment – et ce, autant chez les marques d’entrée de gamme que chez celles de luxe.

Caméras, capteurs et tralala informatiques se conjuguent dans le EyeSight de Subaru, comme une deuxième paire d’yeux, en un régulateur de vitesse intelligent, un freinage automatisé en cas de collision, une alerte de changement de voie (avec assistance) et – très rare dans l’industrie – un avertisseur indiquant que devant, la circulation arrêtée s’est remise en branle.

Voyez de quoi il en retourne ci-dessous, dans notre vidéo d’amateur YouTube filmée au lancement de la dernière génération de Subaru Impreza.

Certes, cette suite de sécurité ne se propose pas aux versions de base des véhicules Subaru, mais elle apparaît rapidement dans l’échelle des équipements et semble que l’investissement vaille la peine.

En effet, l’Institute for Traffic Accident Research and Data Analysis (ITARDA) du Japon a colligé tous les accidents impliquant des véhicules Subaru d’année-modèle 2010 à 2014 survenus au pays du Soleil Levant. Puis, divisant la cohorte selon que ces véhicules étaient munis – ou pas du EyeSight, les chercheurs en sont venus à la conclusion que ledit système…

  • réduisait les accidents véhicule/véhicule de près des deux tiers;
  • déjouerait plus de quatre collisions arrière sur cinq (84%);
  • et, bonne nouvelle pour les piétons, il empêcherait ceux-ci d’être victimes d’une collision sur deux.

Ces réductions sont colossales, sur le plan de la sécurité routière. Jusqu’à présent, les experts ont toujours dit qu’après la ceinture et les coussins gonflables, c’est le système électronique de stabilité qui avait le plus fait pour la sécurité des automobilistes, avec le tiers des vies sauvées à bord des voitures, voire les deux tiers à bord des utilitaires.

Cette fois, on parle de substantielles réductions pour l’ensemble des catégories de véhicules, qu’ils soient voitures (Subaru Impreza ou Subaru Legacy) ou encore utilitaires (Crosstrek, Forester, Outback).

HeapMedia360204

En Amérique du Nord, les collisions frontales comptent pour un accident sur deux. L’alerte aux collisions frontales doublée du freinage automatisés représente donc la prochaine technologie de sécurité la plus à même de sauver des vies.

C’est pourquoi les constructeurs automobiles ont signé, l’automne dernier, une entente volontaire afin d’offrir pareil dispositif de série et ce, avant même que les organisations gouvernementales ne les y forcent.

Subaru n’a pas signé pareille entente. Pourquoi l’aurait-il fait? Il vient de prendre drastiquement les devants avec son EyeSight, proposé même pour ses véhicules les plus économiques.

Espérons maintenant que les compagnies d’assurances vont aimer ça au point de concocter des rabais sur les primes automobiles des acheteurs de Subaru qui choisissent des versions EyeSight…

HeapMedia360207