Un peu plus de 40 ans après avoir lancé le Lada Niva, rebaptisé Lada 4×4 en 2006, le constructeur russe AvtoVAZ a présenté une nouvelle interprétation de ce tout terrain au Salon de l’auto de Moscou, qui ouvrait ses portes cette semaine. Il s’agit du Lada 4×4 Vision, un véhicule-concept qui tire un trait sur l’image de véhicule bon marché et rustique d’antan pour préfigurer un produit en devenir résolument moderne et sophistiqué.

Dans une allocution prononcée devant la presse au salon, lors du dévoilement de ce concept, le patron du Design d’AvtoVAZ, le Britannique Steve Mattin (autrefois chez Mercedes-Benz, puis Volvo), reconnaissait que le Niva d’antan devait être un tout-terrain robuste et simple à utiliser pour affronter les pires conditions climatiques.

En revanche, son successeur devra plutôt répondre aux attentes des consommateurs d’aujourd’hui, qui recherchent du confort, du raffinement et des technologies modernes dans un véhicule polyvalent.
HeapMedia489037

Voilà pourquoi le 4×4 Vision est plus long que son prédécesseur. Il mesure 4,2 m plutôt que 3,7 m car sa carrosserie cache, par un design ingénieux, le fait qu’il a quatre portes plutôt que deux. Les portes arrière, dénuées de poignées extérieures, s’ouvrent à contresens.

Ce véhicule, qui rappelle le concept Xray présenté à Moscou en 2012, conserve cependant une garde au sol élevée (215 mm contre 220 pour le modèle de série), mais il troque les humbles roues de 16 pouces du Lada 4×4 pour d’imposantes roues en alliage de 21 pouces, que ses concepteurs ont assurément choisies pour faire saliver les férus de VUS modernes.

Les flancs de sa carrosserie adoptent aussi le motif symétrique en « X » caractéristique des Lada Vesta et Xray, deux modèles récents de la marque. Cet effet de style accentue l’apparent renflement des ailes pour suggérer une construction plus robuste.

Enfin, un petit médaillon reproduisant le drapeau russe surplombe la signature de Lada Design sur les ailes avant, un symbole fierté nationale non équivoque.
.

Lors du dévoilement, le Marseillais Yves Karakatzanis, qui occupe le poste de président d’AvtoVAZ depuis le 1er juin, a confirmé qu’une nouvelle génération du Lada 4×4 sera lancée en 2022 ou par la suite, rapporte l’Agence TASS.

Le constructeur précise également que ce successeur du Lada 4×4 partagera une plateforme issue des marques réunies par l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, dont AvtoVAZ fait partie depuis 2008 aux côtés de Dacia, Samsung, Alpine, Datsun et Venucia.

Cela explique sans doute pourquoi le concept 4×4 Vision n’utilise pas la plateforme du 4×4 actuel, mais plutôt celle du Duster fabriqué en Roumanie par Dacia, une filiale de Renault.

Rappelons que le Lada Niva a été vendu au Canada de 1980 à 1998 (plus bas, on voit une publicité de 1990). À ses débuts, il était offert à partir de 6 998 $, alors qu’un Jeep CJ5 affichait un prix de base de 8 409 $.

En avril 2017, AvtoVAZ a célébré le 40e anniversaire d’existence de ce tout-terrain créé durant l’ère soviétique.

HeapMedia489055