Winnebago Industries fait son entrée dans le grand monde des véhicules électriques. Mais, contrairement aux attentes populaires, le grand spécialiste étatsunien des véhicules récréatifs ne le fait pas avec une autocaravane destinée à des voyageurs au long cours.

Il le fait plutôt avec un véhicule à vocation commerciale, l’Electric Specialty Vehicle (ESV). Winnibago l’a développé pour des entreprises et des services publics qui utilisent une plateforme mobile effectuant de courts déplacements et devant rester à l’arrêt pour de longues durées.

Ce genre de véhicule sert d’unité mobile, par exemple, a des services médicaux et dentaires, des bibliothèques, des corps policiers, des écoles, des entreprises commerciales ou publicitaires, ou encore des cliniques de collecte de sang.

HeapMedia485139

L’ESV a été mis au point en collaboration avec Motiv Power Systems, une entreprise spécialisée dans l’électrification des véhicules commerciaux de poids moyen établie à Forest City en Californie (à ne pas confondre avec Forest City en Iowa, où se trouvent les installations de Winnebago).

L’ossature de ce véhicule est bâtie sur un châssis EPIC (Electric Powered Intelligent Chassis) fabriqué par Motiv à partir d’un châssis à longerons commercial F53 de Ford.

Ce châssis est doté d’un moteur électrique fabriqué par TM4, la filiale d’Hydro-Québec, qui est alimenté par des batteries au sodium-chlorure de nickel permettant de parcourir de 135 à 200 km environ, selon la batterie choisie par l’acheteur.

À titre de comparaison, un véhicule similaire doté d’un moteur turbodiesel et d’un réservoir à carburant de 100 L aurait une consommation moyenne de 20 L/100 km et une autonomie de près de 500 km.

Winnebago propose des versions de 33 et 38 pi de l’ESV, des véhicules dont le poids nominal brut du véhicule peut atteindre 11,8 t (26 000 lb). Ce sont, en fait, de variantes de véhicules à moteur à essence commercialisés depuis quelques années déjà et appelés respectivement J33S et J38S.