C’est ce que s’est dit Lexus, qui s’est allié à la chanteuse et compositrice Dua Lipa, profitant d’un remake du vidéo-clip Be The One pour présenter sa nouvelle Lexus IS 2017, rebaptisée pour l’occasion Lexus LIT IS.

Afin de s’assurer que la berline japonaise soit mise en valeur entre l’artiste britannique et Ansel Egort, l’acteur américain jouant le rôle de l’amoureux transi, Lexus a couvert sa voiture de lumières à diode électroluminescente – les DEL, en bon français.

À votre avis, combien de ces DEL, posées à la main et reliées par 1,6 kilomètre de câble, couvrent la carrosserie? Rien de moins que 41 999. Allez savoir pourquoi on n’a pas trouvé l’espace pour une 42 000e ampoule, mais bon.

Le hic, c’est que la vidéo est… mauvaise. La boîte de production Vevo a bien tenté d’intégrer le placement publicitaire automobile entre le couple qui se déchire dans un vieux motel ou qui erre sur une route déserte, mais la Lexus illuminée, d’abord présentée en comète qui traverse le ciel, ne trouve jamais sa place.

D’ailleurs, les internautes ne gobent pas: un commentaire acerbe n’attend pas l’autre à la suite de cette vidéo YouTube:

C’est dommage, parce que le clip ne montre pas tout de la voiture, comme sait au contraire le faire une autre vidéo qui, cette fois, met entièrement et uniquement en vedette la mouture automobile.

Cette dernière se transforme, l’espace de deux minutes, en un écran dynamique et interactif où les DEL programmables fluctuent au gré de la musique, mais aussi des gestes qu’on déploie à proximité.

Si vous voulez notre avis, le résultat est beaucoup, beaucoup mieux réussi…