Depuis dix ans, et pendant une fin de semaine du mois d’octobre, la ville de Berlin se transforme en un Festival tout en son et en lumière. Voilà qui fait changement de l’OktoberFest…

À l’occasion de l’événement 2016 qui s’est tenu le week-end dernier, est entrée dans la nouvelle génération de smart electric drive 2017, tout juste dévoilée au Mondial de Paris, autant en configuration smart fortwo coupé, smart fortwo décapotable qu’en version quatre places smart forfour.

Oui, oui: littéralement entrée dans la danse. Voyez dans cette vidéo YouTube (ci-dessous) comment, sur le parvis des studios de cinéma Union Films et au rythme techno endiablé du DJ berlinois Chris Bekker, la mouture 2017 a participé à la smart electric symphony, dans une chorégraphie la faisant valser d’avant à l’arrière, entre deux décharges de lumière.

Pour cette 4e génération de smart electric drive à débarquer en une décennie (quand même!), on aurait pu s’attendre à ce que l’autonomie 100% électrique, auparavant à plus (et surtout) moins 145 kilomètres, franchisse le seuil des 200 kilomètres, voire des 300 kilomètres.

Après tout, les Chevrolet Bolt et Tesla Model 3 de ce monde ne discourent-elles pas de cette marque des 300 kilomètres qui, selon les plus récentes études, constituerait le seuil psychologique d’acceptation à l’égard des voitures électriques?

(Remarquez, la navette moyenne aller-retour entre la maison et le boulot se loge… sous les 20 kilomètres, au Canada du moins.)

HeapMedia407132

Bien que les spécifications de la nouvelle smart electric drive 2017 se font parcimonieuses (mais pas les photos, comme vous pouvez le constater dans notre galerie-photos en carrousel), on sait pourtant une chose: son autonomie ne sera guère plus généreuse qu’actuellement. En Europe, où les tests officiels sont plus optimistes que de ce côté-ci de l’Atlantique, on parle d’à peine 160 kilomètres entre chaque recharge.

Cela dit, une brève ligne du communiqué officiel stipule, du moins pour les smart électriques européennes, que le système de récupération de l’énergie (inhérent à toutes les voitures du genre et même aux hybrides) sera ici doublé d’un radar soucieux d’anticiper la circulation et de mieux budgéter la programmation. Autrement dit, la récupération devrait encore plus efficace.

Par contre, pour cette motorisation électrique fournie (avec la plateforme, d’ailleurs) par la franco-japonaise Nissan/Renault, on avance déjà une performance, toujours envoyée aux roues arrière, un peu plus élevée. De fait, ce qui propulse déjà l’électrique Renault Zoé fait grimper la puissance de 74 à 80 chevaux, et le couple de 96 lb-pi à 118 lb-pi.

HeapMedia407137

Est-ce dire que le 0-100km/h sera, pour la nouvelle smart fortwo electric drive, plus représentatif des voitures électriques, réputées pour leur dynamisme d’accélérations?

Non pas: à date, on en reste à du 11,5 secondes.

Là où on sauvera cependant du temps, c’est en termes de recharge: sur du 220 volts, celle-ci demandera deux fois moins de temps, soit dorénavant deux heures et demie.

Même qu’en Europe (mais… est-ce que ce sera également le cas en Amérique du Nord?), le branchement nécessaire (de 22 kW) pour la recharge rapide sera proposé en option, pour un réapprovisionnement en 45 minutes.

HeapMedia407148

Aussi, on devrait «sauver» de l’argent avec des accumulateurs qui demeurent à du 17,6 kW/h, puisque selon les actuels rabais provinciaux, la smart fortwo electric drive 2017 continuera d’être admissible à une remise de 8000$ dans la Belle Province.

Déjà l’électrique la moins chère de notre marché, est-ce que la smart fortwo 2017 profitera du fait que le coût des batteries aux ions de lithium a chuté, ces dernières années? Si oui, ça voudrait dire que l’étiquette, actuellement à partir de 26 990$ (29 990$ pour la décapotable) pourrait être encore plus alléchante.

On en saura davantage lors de l’arrivée en concession, en janvier prochain, de la smart fortwo electric drive 2017 variante coupé, voire au printemps prochain avec le débarquement de la version cabriolet.

Non, toujours pas de smart forfour, électrique ou pas, pour l’Amérique…

HeapMedia407143