Le Vehicle Dependability Study 2017, ce réputé sondage annuel sur la fiabilité automobile de J.D. Power, a rejoint quelque 35 186 propriétaires de véhicules (31 marques) achetés neufs en 2014.

Interrogés sur les problèmes survenus avec leur véhicule au cours la dernière année, cette importante cohorte de répondants a passé au crible 177 problèmes (!) répartis en huit grandes catégories:

  • l’extérieur;
  • l’habitacle;
  • les sièges;
  • les commandes et l’affichage;
  • le chauffage et la climatisation;
  • l’expérience de conduite;
  • le moteur et la transmission;
  • l’info-divertissement et la navigation.

Comme la firme de sondage le fait depuis 28 ans maintenant, les réponses ont été compilées en termes de «X problèmes par 100 véhicules» (PP100), le plus petit nombre étant évidemment pour le mieux.

Et comme l’an dernier, la technologie est venue donner des maux de tête aux utilisateurs.

HeapMedia424725

Les problèmes le plus… problématiques se retrouvent dans la manipulation des systèmes audio, d’info-divertissement et de navigation.

De fait, ces dispositifs de communication représentent plus d’un pépin rapporté sur cinq – soit 22%, une hausse de deux points de pourcentage par rapport au sondage 2016.

Les conflits les plus souvent invoqués? Le jumelage Blueetooth qui ne fonctionne pas et la reconnaissance vocale qui ne… reconnaît pas bien les commandes émises à voix haute.

Le hic, c’est que contrairement à un moteur ou à une transmission, ces systèmes électroniques ne peuvent être ni réparés, ni remplacés; ils ont été conçus ainsi et il faut vivre avec… en attendant que les Android Auto de Google et CarPlay d’Apple de ce monde se démocratisent.

D’ici là, comment le consommateur peut-il éviter de pester après pareils dispositifs de connectivité?

En n’achetant jamais avec un véhicule (neuf ou pas) sans, au préalable, avoir testé la connexion Bluetooth avec son cellulaire, fait bonne utilisation du système de navigation et tenté de se faire comprendre des commandes vocales.

Ceux et celles qui sont déjà les (malheureux) propriétaires d’un véhicule qui ne veut pas se laisser apprivoiser devraient prendre rendez-vous avec leur concessionnaire pour qu’un de ses représentants leur explique les subtilités des différents systèmes.

Il en va de la paix d’esprit… mais aussi, en raison de la distraction au volant que ces incompréhensions peuvent causer, de la sécurité routière.

HeapMedia424752