Harley J. Earl a tellement marqué et influencé l’histoire du design automobile que son nom est connu par bien des amateurs, ce qui est plutôt rare. Mais sans Harley J. Earl, on peut se demander quel genre de succès aurait connu GM au milieu du siècle dernier.

Né le 22 novembre 1893 à Hollywood, en Californie, Harley J. Earl est très jeune lorsqu’il entre en contact avec le monde du stylisme, et pour cause: son père est propriétaire d’une entreprise spécialisée dans la fabrication de carrosserie, la Earl Automotive Works.

Cette compagnie sera éventuellement rachetée par le propriétaire d’une concession Cadillac. C’est lors de la visite du directeur général de Cadillac, Lawrence Fischer, que Harley J. Earl sera découvert: le grand patron de la division de luxe de General Motors a vu le jeune prodige au travail et avait été fort impressionné par sa manière d’utiliser l’argile afin de travailler le design d’un produit.

Pour l’année 1927, Harley J. Earl se verra donc confier la tâche de dessiner la première LaSalle, la marque d’entrée de gamme que Cadillac avait à l’époque créée. Le succès remporté par le modèle va convaincre les grands patrons de GM de l’engager de façon permanente et de lui confier les rênes d’un nouveau département consacré au design.

Et c’est là que le créateur va faire sa marque. Il sera responsable, notamment, de la nouvelle philosophie qui imaginait chaque millésime automobile associé à un design différent.

HeapMedia367452

Harley J. Earl sera également derrière la première voiture-concept destinée à mesurer la réaction du public, la magnifique Buick Y-Job de 1939…. qui sera par la suite utilisée comme voiture de tous les jours par le stysliste lui-même.

Les ailes grimpantes sont aussi nées du génie inventif de Harley J. Earl, tout comme la mythique Chevrolet Corvette. Le designer est aussi celui qui a donné naissance au parebrise incurvé et aux modèles à toit dur (Hard Top).

Lorsqu’il va prendre sa retraite à la fin de 1958, après avoir supervisé le travail de design des modèles 1959, GM est alors la compagnie automobile la plus en vue sur la planète. Le design est alors l’un des critères, sinon LE critère le plus important dans l’esprit des acheteurs.

Harley J. Earl va profiter d’une retraite bien méritée pendant une trop courte période: à peine 10 ans. Une crise cardiaque l’emportera le 10 avril 1969 – il y a de ça un demi-siècle.