Le fondateur de la compagnie Checker est un dénommé Morris Markin, un citoyen américain d’origine russe. En fait, ce dernier est né à Smolensk et a émigré aux États-Unis lorsqu’il avait 19 ans. Rapidement, il s’est lancé en affaires, en opérant une flotte de véhicules taxis mais aussi un atelier de réparations, la Markin Auto Body Corporation.

En 1921, après avoir prêté 15 000$ à un ami qui avait de la difficulté avec son entreprise naissante (il construisait des voitures), il l’a finalement racheté pour l’intégrer à ses actifs. Sans perdre de temps, il a modifié la production pour la faire passer à des véhicules taxis.

La Checker Cab Manufacturing Company venait de voir le jour.

HeapMedia360230

Déjà, à la fin de 1922, Checker produisait 100 voitures taxis par mois à son usine de Joliet, en Illinois. La moitié des véhicules produits après une année se sont retrouvés dans les rues de New York. Une deuxième usine de production a rapidement été acquise. La croissance ne pouvait plus être arrêtée.

Au fil des années, de nombreux modèles se sont succédés, mais celui qui a marqué l’imaginaire a pris le nom de Marathon. Sa production a débuté en 1960 et ne s’est terminée qu’en 1982 et ce, sans véritable changement à son style. Voilà pourquoi les rues de New York semblaient toujours envahies de véhicules rétro il y a 20 ou 30 ans.

Ce qui a tué Checker? Le fait que les compagnies de taxis ont tranquillement commencé à utiliser des véhicules plus petits et plus économiques en carburant, après les crises du pétrole de 1973 et 1979. Le monstre de 4000 livres a perdu de sa popularité et sa disparition du paysage n’était plus qu’une question de temps.

Le dernier taxi Checker a été produit le 12 juillet 1982.