C’est en 1939 que la première esquisse de ce qui allait devenir un véhicule mythique était présentée à l’armée américaine. La compagnie à l’origine de la création de la première Jeep, l’American Bantam Company, propose un modèle qui séduit les autorités, mais ne recevra pas le contrat de production du véhicule.

La palme ira plutôt à l’entreprise Willys-Overland, l’armée jugeant ses capacités de production supérieures. Bantam signera tout de même un contrat pour la livraison de 3000 véhicules pendant la guerre, mais…

… c’est la Jeep de la Willys-Overland qui allait fournir le moyen de transport de prédilection des troupes pendant le conflit.

La production de l’utilitaire qu’on allait nommer Jeep débute après l’entrée en scène des États-Unis dans le conflit mondial à la fin de 1941. Quant au nom, on le dit dérivé du terme «General Purpose» (Gee Pee), c’est-à-dire de la vocation souhaitée du véhicule par l’armée (General Purpose pouvant être traduit par besoins ou buts généraux).

Des soldats et quelques Jeep, en Afrique, en 1943.

L’utilisation massive du véhicule pendant la Seconde Guerre mondiale a transformé ce dernier en symbole culturel. La Jeep est devenue un synonyme de courage, d’engagement et de liberté.

À la fin de la guerre, déjà 600 000 Jeep avaient été assemblées et envoyées au front. Plusieurs sont demeurées là-bas.

En 1945, Jeep poursuivait la production, cette fois-ci pour la commercialisation civile. La première CJ (Civilian Jeep) voyait alors le jour.

Depuis, l’histoire déjà vieille de trois quarts de siècle se poursuit, comme en fait foi cette vidéo récemment lancée par Jeep afin de promouvoir son nouvel utilitaire Jeep Wrangler 2018.
***

***

75e anniversaire de Jeep: de prototypes fous en concepts laids

***

Voici les modèles les plus marquants dans l’histoire de Jeep

… Ironiquement, Jeep a réalisé l’exploit de produire un million de véhicules au cours d’une seule année – et c’est arrivé pour la première fois en 2014.