Cette journée-là, un véhicule qui s’annonçait révolutionnaire pour la marque, et pour l’industrie automobile aux dires d’AMC, était introduit. Ce dernier, qui prenait le nom de Gremlin, allait connaître une carrière aussi intéressante que fascinante. Entre 1970 et 1978, 671 475 modèles furent écoulés; pas mal pour une voiture qui était souvent ridiculisée à l’époque.

La Gremlin était la réponse d’AMC à une demande sans cesse croissante des consommateurs américains qui réclamaient une petite voiture plus économique. Rappelons qu’à l’époque, la crise du pétrole était dans l’air et une période d’austérité s’annonçait. Ainsi, bien avant la Mustang II de 1974, AMC introduisait sa solution compacte, la Gremlin.

Pour la démarquer, son concepteur, Dick Teague, y est allé d’un design certain de ne pas passer inaperçu. Même si certains s’en sont moqués à l’époque, force est d’admettre qu’avec plus de 670 000 modèles écoulés en neuf années, ce sont les consommateurs qui ont donné raison aux penseurs d’AMC.

Une mannequin pose avec la Gremlin. Photo prise le 12 janvier 1970.

Pour vous replacer dans le contexte du temps, la Gremlin avait comme concurrence à cette époque la Chevrolet Vega, la Ford Pinto, La Volkswagen Beetle et la Toyota Corona. La Ford Mustang II, bien qu’elle s’adressait à une autre clientèle, pouvait aussi lui être opposée.

Aujourd’hui, il est facile de se trouver une Gremlin à très bon marché, car cette voiture n’a pas bonne réputation dans l’univers de la voiture ancienne. Attention, cependant, car elle gagne de plus en plus d’adeptes alors que ceux qui en ont possédé une à cette époque la recherchent de plus en plus aujourd’hui.