Ferrari a célébré l’an dernier ses 70 ans de production automobile. Ce qui est fascinant dans le cas de cette mythique marque italienne, c’est qu’elle est apparue plus tard sur le marché, alors que ce dernier était déjà saturé. Mais puisqu’elle produisait des voitures foncièrement différentes de la tendance d’alors, elle a su se créer une niche qui lui a été très bénéfique au fil des années – et qui l’est encore.

Ferrari, c’est bien sûr le bébé d’un homme, Enzo Ferrari. Né en 1898, ce dernier va très tôt s’intéresser à l’automobile et faire sa marque derrière le volant. Dans les années 1930, il fonde la Scuderia et développe des liens intéressants avec Alfa Romeo. En 1937, il occupera le poste de directeur sportif de la division de course de cette entreprise.

Enzo Ferrari avait de l’huile dans les veines, littéralement.

L’avènement de la Seconde Guerre mondiale va venir ralentir les ardeurs de tout le monde, mais après le conflit, Enzo Ferrari va décider de fonder sa propre entreprise de production automobile. Et c’est donc un 2 mars 1947 que la Ferrari 125S, première voiture portant son nom, va passer la légendaire grille qui, encore aujourd’hui, orne l’entrée de l’usine rue Abetone Inferiore, à Maranello.

(NDLR: Il faut comprendre que ce n’était pas la première produite par Enzo Ferrari, mais bien la première à arborer son logo.)

HeapMedia432477

Deux modèles Ferrari 125S seulement furent fabriqués. Il s’agissait d’une bête conçue uniquement pour la piste et, malgré sa fragilité, elle réussit à s’imposer en quelques occasions, terminant première une demi-douzaine de fois sur quatorze épreuves en 1947. Pas mal pour une débutante!

Par la suite, ces deux Ferrari 125S ont été démantelées afin que leurs pièces puissent servir aux modèles subséquents avancés par la compagnie, les 159 et 166. Le châssis de l’un d’eux aurait cependant servi à la restauration (ou la recréation) d’une version, question de préserver ce morceau d’histoire pour la postérité.

Fait amusant, Enzo Ferrari aurait été celui qui aurait pris le volant de cette première Ferrari 125S à sa sortie de l’usine.

Pour en savoir plus sur le grand homme et l’histoire derrière Ferrari? Cliquez ici pour faire le tour avec nous – en photos – du Musée Ferrari.