La gamme GMC, c’est connu, ne propose que des camions. Si vous vous êtes déjà demandé pourquoi, il suffit de faire un retour en arrière pour tout comprendre.

Le 22 juillet 1911, la compagnie General Motors fondait la General Motors Truck Company, la GMTC. Sa mission était de s’occuper de la vente de ses produits regroupés sous la bannière Rapid and Reliance.

Cette dernière avait été fondée en 1901 par un dénommé Max Gravowski et portait le nom de Rapid Motor Vehicle Company. Elle s’était rapidement spécialisée dans la fabrication de camions. En 1909, elle va être achetée par General Motors qui fera aussi l’acquisition d’une autre firme, la Reliance Motor Car Company.

D’où le regroupement de la division de camions sous l’appellation Rapid and Reliance. Le tout sera renommé GMTC.

HeapMedia377389

En 1912, il sera possible de voir pour la première fois le sigle GMC Truck apparaître sur un véhicule. C’était au Salon de l’auto de New York.

Lors de cette première année de commercialisation, GMC assemblera 372 camions. Ce nombre ne représente qu’une infime partie de la production à travers l’industrie, évaluée à quelque 22 000 unités cette année-là.