Et lorsqu’on parle d’un film de James Bond, on parle de voitures de rêve. Si les débuts de la série ont rendu célèbre l’Aston Martin DB5, de nombreux bolides ont profité de la visibilité offerte par les péripéties de l’agent 007 pour se faire connaître du public.

Dans le film The Spy Who Loved Me, le bolide en question est une Lotus Esprit S1.

Et dans ce cas précis, on n’y était pas allé avec le dos de la cuillère. En effet, la Lotus Esprit préparée pour le film avait la particularité de pouvoir rouler sur terre et naviguer sous l’eau.

Pour la réalisation de cet exploit, Lotus avait envoyé six carrosseries à l’équipe de production qui s’était chargée de créer un exemplaire imperméable. Deux modèles de production avaient aussi été fournis à l’équipe pour le tournage des poursuites.

À l’extérieur de l’eau, la Lotus de James Bond était capable de libérer du ciment pour nuire à ses poursuivants. C’est cependant sous l’eau que la voiture montrait tout son savoir-faire. Elle était notamment équipée d’un lance-torpille, d’un missile, de mines et d’ailettes qui lui permettaient de circuler sous l’eau.

Produite de 1976 à 1978, la Lotus Esprit S1 est venue remplacer l’Europa dans la gamme de produits du constructeur anglais. Son passage dans le film de James Bond a grandement contribué à sa notoriété.